VIDEO. "Parfois, j'ai pu me tromper", reconnaît Manuel Valls

A un peu plus de deux semaines du premier tour de la primaire de la gauche, l'ancien Premier ministre était l'invité de "L'Emission politique" de France 2, jeudi. 

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une introspection plus qu'une véritable autocritique. "Parfois, j'ai pu me tromper", a concédé l'ancien Premier ministre Manuel Valls, jeudi 5 janvier sur France 2, à un peu plus de deux semaines du premier tour de la primaire de la gauche.

"Parfois, j'ai pu changer sur les outils économiques pour améliorer la compétitivité. Mais ce que je regarde, c'est que j'ai fait évoluer la gauche, sur la sécurité, sur l'immigration, sur l'économie, sur l'entreprise... J'ai participé de ces changements, de cette adaptation de la gauche à l'exercice du pouvoir", a-t-il ensuite ajouté sur le plateau de "L'Emission politique"

"J'ai mûri, j'ai grandi"

"Je n'ai pas changé de conviction, mais j'ai mûri, j'ai grandi. (...) Les grands problèmes d'aujourd'hui, de 2017, n'ont rien à voir avec ceux de 2012. Le monde a totalement changé", a ensuite développé Manuel Valls face à David Pujadas et léa Salamé.

A deux semaines et demi du premier tour de la primaire de la gauche, l'ancien Premier ministre se classe en tête des intentions de vote, au premier comme au second tour, selon un sondage Harris Interactive publié jeudi. Selon cette enquête d'opinion, Manuel Valls recueillerait 43% des voix au premier tour, devançant de 18 points Arnaud Montebourg (25%), et de 21 points Benoît Hamon (22%). Ce dernier enregistre un bond spectaculaire de 11 points par rapport à l'enquête réalisée début décembre, dans laquelle Vincent Peillon n'était pas testé. Très loin derrière, l'ex-ministre de l'Education n'obtiendrait que 7% des voix. Sylvia Pinel (2%), François de Rugy (1%) et Jean-Luc Bennahmias (moins de 0,5%) ferment la marche.

Manuel Valls sur le plateau de France 2, le 5 janvier 2017.
Manuel Valls sur le plateau de France 2, le 5 janvier 2017. (FRANCE 2)