Primaire de la gauche : Valls fait la course en tête, Montebourg et Hamon au coude-à-coude, selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions

L'ancien Premier ministre recueille 43% des intentions de vote au premier tour, et l'emporterait nettement au second, face à Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon.

L\'ancien Premier ministre, Manuel Valls, le 3 janvier 2017 à Paris.
L'ancien Premier ministre, Manuel Valls, le 3 janvier 2017 à Paris. (DENIS ALLARD/REA / REA)

"Je ne suis pas favori, je suis outsider", assurait Manuel Valls avant les vacances de Noël. Les enquêtes d'opinion semblent pourtant bel et bien indiquer le contraire. A deux semaines et demi du premier tour de la primaire de la gauche, l'ancien Premier ministre se classe en tête des intentions de vote, au premier comme au second tour, selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions publié jeudi 5 janvier.

Selon cette enquête d'opinion, Manuel Valls recueillerait 43% des voix au premier tour, devançant de 18 points Arnaud Montebourg (25%), et de 21 points Benoît Hamon (22%). Ce dernier enregistre un bond spectaculaire de 11 points par rapport à l'enquête réalisée début décembre, dans laquelle Vincent Peillon n'était pas testé. Très loin derrière, l'ex-ministre de l'Education n'obtiendrait que 7% des voix. Sylvia Pinel (2%), François de Rugy (1%) et Jean-Luc Bennahmias (moins de 0,5%) ferment la marche.

Valls favori aussi au second tour

Au second tour, l'ancien Premier ministre s'imposerait aussi bien face à Arnaud Montebourg (55% contre 45%) que face à Benoît Hamon (57% contre 43%). Autre enseignement : 42% des Français sondés par Harris Interactive se déclarent "intéressés" par la primaire de la gauche. Un chiffre en baisse de huit points par rapport à la précédente vague réalisée début décembre, mais qui peut s'expliquer par le fait que les médias ont moins parlé du scrutin durant les vacances de Noël. Les trois débats télévisés prévus entre les concurrents, les 12, 15 et 19 janvier, pourraient à l'inverse relancer cet intérêt, mais aussi bouleverser la donne d'ici au premier tour, le dimanche 22 janvier.

* Enquête réalisée en ligne du 2 au 4 janvier 2017. Echantillon de 6 245 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 478 inscrits sur les listes électorales déclarant qu’ils iront certainement voter à la primaire du Parti socialiste et de ses alliés. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e), ainsi que vote au 1er tour de l’élection présidentielle de 2012 pour les intentions et les motivations de vote.