Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire de la gauche : un entre-deux tours rude

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Primaire de la gauche : un entre-deux tours rude
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'efficacité du CICE et le sort de Vivarte se sont invités dans le débat politique. Benoît Hamon est allé soutenir les salariés du groupe alors que Manuel Valls s'est positionné sur l'égalité homme-femme. L'entre-deux tours de la primaire est de plus en plus tendu.

Quelques selfies, un message de soutien, ce mardi 24 janvier au matin Benoît Hamon a choisi de rendre une visite symbolique aux salariés de Vivarte, à Paris. L'occasion pour lui de critiquer Manuel Valls. Ce dernier a refusé de dire si, en cas de défaite, il soutiendra Benoît Hamon. "Je pense que c'est important d'être loyal aux chartes que l'on signe", a lancé ce dernier.

En attendant le débat

De son côté, Manuel Valls lâche aussi ses coups. Depuis hier, l'ex Premier ministre ne rate pas une occasion d'attaquer Benoît Hamon sur la question de la laïcité. En visite dans une maison pour femmes en difficulté en Seine-Saint-Denis, Manuel Valls demande à son adversaire de clarifier sa position sur l'islam. L'ultime débat avant le second tour donnera un peu moins de deux heures à chaque candidat pour faire la différence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.