Primaire de la gauche : sept candidats retenus par la Haute autorité

L'affiche rappellerait presque la primaire de la droite : seule une femme et six hommes participeront à la primaire de la gauche fin janvier.

Après de longues minutes d'infos, de suspens, ils sont finalement sept candidats sur la ligne de départ. Quatre socialistes et anciens ministres de François Hollande :  Arnaud Montebourg, Manuel Valls, Benoït Hamon, Vincent Peillon. Il y a aussi trois membres de partis associés au Parti socialiste : la radicale de gauche Sylvia Pinel et les deux écologistes François de Rugy et Jean-Luc Bennahmias.

Redonner espoir à la gauche

Benoît Hamon et Vincent Peillon affichent une même ambition : redonner espoir à la gauche pour continuer de gouverner. "On veut montrer que l'espoir est à gauche", assure Vincent Peillon, candidat à la primaire citoyenne. Arnaud Montebourg lance lui un appel à la mobilisation pour ne pas être "spectateur entre un candidat ultra-Thatcherien M. François Fillon et la famille Le Pen". En écartant leur candidature pour manque de parrainages, la Haute autorité a provoqué la colère des socialistes Fabien Verdier et Gérard Filoche. Tous deux ont décidé de poser des recours. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les sept candidats à la primaire de la gauche.
Les sept candidats à la primaire de la gauche. (VISACTU)