Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire de la gauche : les meilleurs moments de ce premier débat

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Primaire de la gauche : les meilleurs moments de ce premier débat
Article rédigé par
France Télévisions

Le premier débat de la primaire de la gauche a été plutôt calme, jeudi 12 janvier. Les sept candidats se sont rarement interpellés, ils ont pu exposer leurs programmes, malgré quelques petites divergences.

Le premier débat de la primaire de la gauche a eu lieu hier soir, jeudi 12 janvier. Ils s'étaient tous préparés pour ce grand oral avec un objectif : tenter de prendre l'avantage. Exercice délicat : le bilan de François Hollande en quelques mots. Un bilan dont est fier Manuel Valls, tout comme Sylvia Pinel qui reconnait des efforts. "Un bilan difficile à défendre, mais qui contient des avancées", pour Arnaud Montebourg. "Peut mieux faire" pour Jean-Luc Bennahmias. Le chapitre sur l'économie a été l'occasion pour Benoît Hamon de défendre sa proposition de revenu universel d'existence. Manuel Valls propose quant à lui de défiscaliser les heures supplémentaires, comme Nicolas Sarkozy. Quant à François de Rugy, il s'inquiète de propositions non financées par ses concurrents.

Des partisans enthousiastes

Manuel Valls s'est posé en garant du rassemblement de la gauche et a défendu la primaire. À l'issue du débat, les quatre candidats socialistes ont rejoint leurs militants. Entre un verre, des selfies et des poignées de main, tous savourent ces moments de décontraction. Les soutiens de Benoît Hamon l'ont trouvé fidèle à lui-même. Les partisans de Manuel Valls n'ont quant à eux aucun doute. "Je le trouve, calme, confiant, je trouve qu'il inspire la confiance", confie une militante. Les sept candidats se retrouveront dimanche pour le deuxième débat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.