Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire de la gauche : le PS divisé à la veille du second tour

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Primaire de la gauche : le PS divisé à la veille du second tour
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Catherine Demangeat est sur le plateau de France 3 pour décrire la situation du Parti socialiste, deux jours avant le second tour de la primaire.

Le Parti socialiste risque de connaître des moments compliqués, à l'issue du second tour de la primaire opposant Benoît Hamon et Manuel Valls, dimanche 29 janvier. Après le chiffre décevant de la participation au premier tour (1,5 million de personnes se sont déplacées dans les urnes), le PS espère une participation aux alentours de deux millions, "pour donner une légitimité au futur vainqueur", explique Catherine Demangeat.

Manuel Valls "s'effacera" en cas de victoire de Benoît Hamon

Est-ce la survie du PS qui se joue dimanche 29 janvier ? "En tout cas, de fortes turbulences sont en vue. Déjà, les réformistes, les pro-Valls, s'organisent au cas où Benoît Hamon l'emporterait. Il ne serait pas question pour eux de faire campagne sur un programme, une ligne politique à l'opposé de la leur. [...] Manuel Valls, lui, a prévu qu'il s'effacerait. Les ralliements individuels pourraient alors s'accélérer", conclut la journaliste. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la gauche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.