Primaire à gauche : Manuel Valls et Vincent Peillon dans la course

À moins de 20 jours du premier tour de la primaire de la gauche, Manuel Valls et Vincent Peillon ont présenté leur projet présidentiel, ce mardi 3 janvier.

France 2

Le même jour, presque à la même heure. Vincent Peillon et Manuel Valls dévoilent leur programme présidentiel : 50 pages pour l'ancien Premier ministre, qui assume son bilan. "Il faut prolonger ce qui a été engagé", affirme-t-il. Une trentaine de pages pour l'ancien ministre de l'Éducation, plus critique sur le quinquennat. "Nous avons accumulé trop d'inertie, trop d'indécision, trop de lâcheté", critique-t-il.

Des points communs et des divergences

Quelques mesures en commun, comme le recrutement de 5 000 policiers et gendarmes sur cinq ans. Ils veulent aussi, l'un et l'autre, réduire le nombre de députés et de sénateurs. À chacun ses priorités sur les questions d'éducation. C'est augmenter le nombre d'enseignants, pour Vincent Peillon : + 8 000 sur cinq ans. Pour Manuel Valls, l'urgence à l'école, c'est d'augmenter les rémunérations des enseignants et de donner davantage de libertés pédagogiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls présente son programme en vue de la primaire de la gauche, le 3 janvier 2017, à Paris.
Manuel Valls présente son programme en vue de la primaire de la gauche, le 3 janvier 2017, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)