Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire à gauche : le ton se durcit entre Manuel Valls et Benoît Hamon

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Primaire à gauche : le ton se durcit entre Manuel Valls et Benoît Hamon
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Changement de climat dans la primaire de la gauche. Le ton s'est brusquement durci. Manuel Valls lâche ses coups et Benoît Hamon lui répond.

Manuel Valls frappe fort. Au coeur de l'affrontement, le revenu universel de Benoît Hamon. "Quand on bâtit sa campagne sur cette idée-là, on est un marchand de sable", déclare Manuel Valls. "Là où se situe la paresse, c'est dans la volonté de ne rien changer aux règles du jeu", répond Benoît Hamon. Sur la laïcité, Manuel Valls cogne encore plus fort et reproche à Benoît Hamon une vision communautariste de la société.

Tout soutien impossible ?

Benoît Hamon crie au procès et renvoie Manuel Valls dans les cordes : "Ce sont pas forcement des coups de menton ou des mesures symboliques qui donnent des résultats". Entre les deux hommes, a-t-on franchi un cap qui rendrait tout soutien impossible ? "J'imagine qu'il respectera les règles de la primaire comme il s'y est engagé et me soutiendra", assure Benoît Hamon. "Je ne réponds pas aux questions avant qu'elles ne se posent", répond quant à lui Manuel Valls.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.