Primaire de la gauche : écarté par la Haute Autorité, Gérard Filoche annonce son intention de déposer un "double recours"

Le membre du bureau national du Parti socialiste confirme à franceinfo son intention de contester devant la justice la décision de la Haute Autorité.

Gérrard Filoche, candidat recalé à la primaire de la gauche, le 19 septembre 2016 à Paris.
Gérrard Filoche, candidat recalé à la primaire de la gauche, le 19 septembre 2016 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)

Gérard Filoche n'est pas content. La Haute Autorité a décidé, samedi 17 décembre, de ne pas retenir sa candidature à la primaire de la gauche. Par conséquent, le candidat déçu confirme à franceinfo sa décision de se lancer dans un double recours : "Après consultation de mon avocat, je fais un double recours, au niveau des parrainages, et sinon pour accéder directement à la primaire [en dehors du PS] comme Pinel, de Rugy ou Bennahmias." 

Gérard Filoche a lancé un appel aux dons sur Twitter pour financer ce recours. "Je n'ai que ma petite retraite. Ils m'ont donné aucun sou et il y a des frais de fonctionnement, de déplacement", explique-t-il.

La Haute Autorité appelle à l'apaisement

Thomas Clay, président de la Haute Autorité des primaires citoyennes, a demandé aux candidats écartés de respecter la règle du jeu. Il a indiqué avoir déjà reçu des pièces juridiques annonçant un contentieux de la part de candidats mécontents de ne pas être retenus.

Gérard Filoche est membre du bureau national du Parti socialiste. Placé à l'extrême gauche de son parti, il est en guerre depuis des années contre le courant majoritaire réformiste. Ce fils de cheminot a un parcours original, comme le relate Le Monde. Après des études de philosophie, il exerce divers métiers : facteur, conducteur de train, journaliste, ouvrier du Livre, puis, à partir de 1985, inspecteur du travail.