Cet article date de plus de cinq ans.

Présidentielle : Macron attaque la primaire de la gauche

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Présidentielle : Macron attaque la primaire de la gauche
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dans une interview accordée au JDD ce dimanche 4 décembre, le candidat à la présidentielle fustige la primaire, mais aussi Manuel Valls.

Le PS lance sa primaire, et l'ex-ministre lance aussitôt une entreprise de démolition de l'initiative. Dans une interview accordée au JDD ce dimanche 4 décembre, Emmanuel Macron explique qu'à ses yeux, "quand on prétend présider aux destinées d'un pays, on n'est pas là pour s'enfermer dans des querelles de clans".

L'appel de Cambadélis

Pour lui, le vainqueur de la primaire n'arrivera pas à rassembler : si Manuel Valls l'emporte, difficile de penser qu'Hamon et Montebourg le soutiendront, et vice-versa. Hier, samedi 3 décembre, Jean-Christophe Cambadélis a appelé Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron à participer à la primaire de la gauche. "On ne peut pas être président sans être dans le débat", dit-il. La clôture des inscriptions à la primaire de la gauche est fixée au 15 décembre. Emmanuel Macron est parti pour New York ce dimanche matin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.