Présidentielle 2017 : Macron tacle la primaire de la gauche

Dans une interview accordée au JDD ce dimanche 4 décembre, le candidat à la présidentielle fustige la primaire, mais aussi Manuel Valls.

Cette vidéo n'est plus disponible

Sitôt la primaire PS lancée, Emmanuel Macron entreprend de la démolir. Il y a quelques minutes en arrivant à New York, l'ancien ministre de l'Économie a dit tout le mal qu'il pensait de l'initiative socialiste. "Elle est trop tardive, elle ne permettra pas de gouverner efficacement le pays, car elle mettra en scène des désaccords que nous avons vus à l’œuvre dans les cinq années qui viennent de se dérouler", a-t-il déclaré.

"Des tireurs couchés"

Dans une interview accordée au JDD ce dimanche 4 décembre, Emmanuel Macron s'attaque directement à Manuel Valls, l'accusant d'avoir incité François Hollande à renoncer. "Je n'ai jamais manqué de respect au président de la République. J'ai pris mes responsabilités et mes risques. J'aime les combats à visage découvert, tout l'inverse des tireurs couchés", a-t-il confié. Hier, samedi 3 décembre, Jean-Christophe Cambadélis a appelé Emmanuel Macron à participer à la primaire de la gauche. "Le candidat élu sera légitime", dit-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron à Bobigny, le 16 novembre.
Emmanuel Macron à Bobigny, le 16 novembre. (PATRICK KOVARIK / AFP)