Les socialistes corréziens regrettent le renoncement de François Hollande

François Hollande a démarré sa carrière politique en Corrèze, à Tulle. Comment les habitants ont-ils vécu l'annonce de renoncement du chef de l'État à se représenter ?

France 2

En Corrèze, Tulle est sous le choc depuis la décision du président de la République de ne pas se représenter. "François Hollande est un homme très humain qui a énormément fait. Il a pris cette décision parce qu'il n'en pouvait plus de voir que, dans son propre camp, certains l'ont trahi" déclare une habitante.

Le sentiment de trahison domine

À la mairie et chez les socialistes de Corrèze, même déception après avoir cru jusqu'au bout à une nouvelle candidature. "Il était le Président sortant. Là où je suis triste, c'est que je suis persuadé qu'il pouvait tailler des croupières définitives à François Fillon" confesse Bernard Combes, maire PS de Tulle. Pour l'heure, c'est un sentiment de trahison qui domine chez les électeurs tullistes de François Hollande. Mais beaucoup espèrent qu'il effectuera une dernière visite dans son fief pour la fin de son mandat.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande parle avec quelques-uns de ses supporters lors des vœux à Tulle (Corrèze), le 18 janvier 2015.
François Hollande parle avec quelques-uns de ses supporters lors des vœux à Tulle (Corrèze), le 18 janvier 2015. (CHAMUSSY / SIPA)