La primaire de la gauche est "un échec" et "un débat entre futurs battus", selon le porte-parole de Mélenchon

Alexis Corbière, le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, était présent dimanche soir sur franceinfo, suite au résultat du premier tour de la primaire de gauche et l'arrivé en tête de Benoît Hamon, devant Manuel Valls. Pour lui, la participation lors du premier tour est un échec.

Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon pour l\'élection présidentielle de 2017, invité du 8h30 politique de franceinfo, le samedi 15 octobre 2016.
Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon pour l'élection présidentielle de 2017, invité du 8h30 politique de franceinfo, le samedi 15 octobre 2016. (RADIO FRANCE)

Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, a estimé, dimanche 22 janvier au soir sur franceinfo, que la participation de ce premier tour à la primaire socialiste était un "échec". Quelques heures après la victoire au premier tour de Benoît Hamon, devant Manuel Valls, Alexis Corbière a qualifié les premiers chiffres de participation du PS comme "bidons".

"Un débat entre futurs battus"

"Cela va tourner autour de 1,5 million d'électeurs et c'est un échec. Il y a eu un gonflage des chiffres et la participation est très basse", a martelé le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. Selon lui, le taux de participation est "une sanction". Il va même plus loin en décrivant le deuxième tour de la primaire comme "un débat entre futurs battus".

Pour Alexis Corbière, la primaire de la gauche était "un piège, et du point de vue politique, cela n'a pas de sens que Manuel Valls appelle ensuite à voter Hamon et inversement". Selon lui, "le PS n'occupe plus une place centre dans le peuple de gauche" et rien que cela "justifie la campagne de Jean-Luc Mélenchon", s'est satisfait Alexis Corbière.

"Les chiffres officiels du PS sont bidons", Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.
--'--
--'--