4 Vérités - Primaire de la gauche : Royal ne sait "pas encore" pour qui elle va voter

Ségolène Royal est l'invitée de Caroline Roux sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce mercredi 4 janvier.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Lors de la primaire de la gauche, "il faut que les grands sujets soient abordés. Tout le monde ne demande qu'à être convaincu", estime Ségolène Royal dans les 4 Vérités ce mercredi matin. La ministre de l'Environnement parle de "la question climatique, de l'UE, des libertés menacées par le web, de la démocratie sociale et participative".Elle note que ces grands enjeux n'ont pas été assez au coeur de la primaire de la droite.

Alors que l'agence de la biodiversité est lancée ce matin, elle fait remarquer que si le programme de Manuel Valls évoque plusieurs fois l'écologie et le développement durable, elle aurait aimé des actes plus forts en la matière lorsqu'il était Premier ministre.

Elle "observe avec bienveillance" Macron

Ségolène Royal ne sait "pas encore" pour qui elle va voter à la primaire de la gauche. "J'ai un grand respect du débat démocratique donc je regarde, j'écoute. Je ne demande qu'à être convaincu. Je jugerais aussi la cohérence entre les discours et les actes. Il faut de la créativité et de la crédibilité", explique-t-elle.

À propos d'Emmanuel Macron, elle "observe avec bienveillance ce qu'il dit parce que c'est quelqu'un qui est tourné vers le futur, qui essaie d'inventer le futur, qui connaît bien les enjeux de la mondialisation". Et de conclure : "je suis plutôt optimiste pour le futur. La France a tous les atouts pour se tailler une place dans la mondialisation".

Ségolène Royal
Ségolène Royal (FRANCE 2)