VIDEO. "Hamon sera le bienvenu pour boire un bon café", dit Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon était l'invité des "4 Vérités", sur France 2, mardi 24 janvier.

France 2

"C'est absolument inouï, rien dans cette élection ne peut plus être cru", a jugé Jean-Luc Mélenchon mardi 24 janvier dans "Les 4 Vérités". "C'est un trucage de masse", a-t-il estimé à propos du cafouillage sur les chiffres de la participation au premier tour de la primaire de la gauche. "Il est étrange que dans une élection manifestement truquée, aucun des candidats ne proteste. On peut se demander si ça n'est pas parce que tous ont quelque chose en commun sur le sujet."

Le candidat de La France insoumise à l'élection présidentielle a également exprimé une méfiance par rapport au futur vainqueur de la primaire du PS et de ses alliés : "C'est un candidat désigné par une opération de triche."

Fessenheim "doit fermer"

Une victoire de Benoît Hamon est "sans doute" l'occasion pour lui de rassembler la gauche, concède Jean-Luc Mélenchon. Benoît Hamon "sera le bienvenu pour boire un bon café", mais il ne négociera pas son programme présidentiel. "Il s'agit de gouverner un grand pays, et on ne peut pas le faire sur la base de l'à-peu-près."

La décision de fermer la centrale de Fessenheim pourrait être prise ce lundi. Jean-Luc Mélenchon souhaite sa fermeture, car il prône la fin du nucléaire, "devenu trop dangereux", pour atteindre 100% d'énergies renouvelables. Mais, précise-t-il, "il faut garantir la transition de tous les emplois directs et indirects du nucléaire vers le non nucléaire, en premier lieu pour le démontage des centrales".

Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon (France 2)