Politique : que reste-t-il de l’héritage de François Mitterrand ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 8 min.
Politique : que reste-t-il de l’héritage de François Mitterrand ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
A. Mezmorian, Ph. Maire, C. Pary, N. Leydier, A. Bouville, E. Jarlot - franceinfo
France Télévisions

Le 10 mai 1981, François Mitterrand accédait au pouvoir. Quarante ans plus tard, les socialistes se sont donné rendez-vous au Creusot (Saône-et-Loire) pour commémorer l’évènement et l’héritage de l’ancien président de la République.

Le 10 mai 1981, le visage de François Mitterrand s’affiche sur les écrans de télévision : le socialiste vient d'être élu président de la République face à Valéry Giscard d’Estaing. Quarante ans plus tard, ses héritiers se retrouvent dans un train en direction du Creusot (Saône-et-Loire) pour commémorer son accession au pouvoir. Parmi eux, Lionel Jospin. "On se trouve chanceux d’avoir vécu avec François Mitterrand la période historique qu’on a vécue", explique-t-il en pensant à son ancien mentor.

Une "grande source d’inspiration"

À ses côtés se trouve Jean Glavany, l’ancien chef de cabinet de François Mitterrand, qui balaie tout sentiment de nostalgie, mais aussi François Hollande, lui aussi passé par l’Élysée, et la maire de Paris, Anne Hidalgo. Tous viennent rendre hommage à celui qui a incarné un âge d’or pour la gauche, ce fameux printemps 1981. C’est pourtant d’un autre printemps dont rêvent aujourd’hui les socialistes. "Ça reste une grande source d’inspiration, notamment sur le parcours de cet homme, sa façon très méthodique de travailler, de construire cette victoire, mais les temps ont vraiment changé, alors bien sûr, il faut réinventer quelque chose", reconnaît Anne Hidalgo.

Alors, l’héritage de Mitterrand a-t-il été détruit, comme certains l’affirment ? Pour Pierre-Marie Terral, docteur en histoire et auteur du livre François Mitterrand, un roman français, aux éditions Mareuil, le rassemblement au Creusot traduit une "recherche d’incarnation". "Durant deux mandats, François Mitterrand a porté la gauche au pouvoir et l’a maintenue, en incarnant l’espoir. Il a sillonné, labouré la France électoralement pendant toute sa vie. Les épreuves, les victoires, mais aussi les défaites parfois cuisantes ont contribué à faire de François Mitterrand un homme au 'cuir épais', qui a réussi à affecter une sorte de détachement", explique-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Parti socialiste

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.