Cet article date de plus de trois ans.

Parti socialiste : vers un duel Olivier Faure-Stéphane Le Foll pour le poste de premier secrétaire

Selon des résultats provisoires, les deux hommes sont arrivés en tête au premier tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les candidats à la primaire du Parti socialiste, Stéphane Le Foll, Emmanuel Morel, Olivier Faure et Luc Carvournas, le 7 mars 2018 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

L'un d'entre eux sera le nouveau premier secrétaire du Parti socialiste. Selon des résultats provisoires, Olivier Faure et Stéphane Le Foll sont arrivés, jeudi 15 mars, en tête des suffrages des militants socialistes à l'issue du premier tour. Olivier Faure, président du groupe Nouvelle Gauche à l'Assemblée nationale, obtiendrait plus de 40% des voix, et l'ancien porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll arriverait deuxième.

"Sur les résultats, après échange avec les quatre candidats, je peux vous annoncer qu'un candidat est nettement devant, c'est Olivier Faure, suivi de Stéphane Le Foll, puis d'Emmanuel Maurel et enfin Luc Carvounas", a indiqué le coordinateur du parti, Rachid Temal, au cours d'un point presse peu avant 1 heure dans la nuit de jeudi à vendredi, à Solférino.

Une participation "plutôt bonne"

Les résultats définitifs du premier tour devraient être annoncés vendredi, à l'issue d'une "commission de récolement" présidée par Rachid Temal. Les quatre candidats – seuls les deux finalistes peuvent briguer le poste de premier secrétaire – se retrouveront en effet autour de Rachid Temal pour un petit déjeuner à 9 heures. "Il s'agira de montrer qu'il y a de l'unité", explique-t-on.  

Selon les chiffres provisoires, la participation "a été plutôt bonne". "Nous allons vers les 35 000/40 000 votants", a affirmé Rachid Temal, qui attendait environ 30 000 électeurs, sur les 102 000 appelés à voter. Quel qu'il soit, le vainqueur du scrutin du 29 mars aura fort à faire pour remettre sur pied un parti moribond, et préparer les échéances électorales de 2019 et 2020.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Parti socialiste

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.