VIDEO. Olivier Faure n'attend "rien" du discours de politique générale d'Édouard Philippe qui mène une "politique injuste"

Le premier secrétaire du Parti socialiste a expliqué, mercredi sur franceinfo, qu'il n'y avait rien à attendre du président de la République et du Premier ministre "qui ont déjà annoncé que le cap ne changerait pas".

Le premier secrétaire du Parti socialiste a assuré, mercredi 12 juin, qu'il n'attendait "rien" du discours de politique générale d'Édouard Philippe vu comme l'acte deux du quinquennat d'Emmanuel Macron. Olivier Faure a critiqué la "politique injuste" du gouvernement qui, selon lui, nie "le désir de cohésion sociale qui est dans ce pays immense".

>>> Thèmes abordés, durée, enjeux... A quoi faut-il s’attendre pour le discours de politique générale d’Edouard Philippe ?

"En réalité, le Premier ministre va d'abord être jugé sur ce qu'il a fait depuis deux ans et la politique qu'il conduit est une politique qui ne trompe plus personne, explique Olivier Faure. C'est une politique de droite et, d'ailleurs, c'est la raison pour laquelle les électeurs de droite se sont massivement reportés sur La République en marche au moment des élections européennes."

Le premier secrétaire du Parti socialiste ne se fait pas d'illusion sur la future politique qui sera menée dans la deuxième partie du quinquennat : "Les choses sont désormais assez claires. La droite s'est choisi son champion qui d'ailleurs tout fait pour lui répondre. Pour l'homme de gauche que je suis, le compte n'y est pas. On peut ici ou là trouver des réformes qui peuvent convenir à tout le monde, mais pour l'essentiel, cette politique est une politique injuste, une politique qui nie en fait le désir de cohésion sociale qui est immense dans ce pays. Donc, effectivement, il y a peu à attendre de ce président et de ce Premier ministre et qui ont déjà annoncé dès avant [le discours de politique générale] que le cap ne changerait pas."

Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, le 12 juin 2019 sur franceinfo.
Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, le 12 juin 2019 sur franceinfo. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)