VIDEO. Pédophilie en milieu scolaire : 27 radiations en 2015, annonce Vallaud-Belkacem

La ministre de l'Education nationale a évoqué l'affaire de Villefontaine (Isère), mercredi matin sur RTL.

RTL

L'Etat a radié 27 personnes de l'Education nationale en 2015 pour des faits de pédophilie ou de pédopornographie, a annoncé Najat Vallaud-Belkacem, mercredi 16 mars, sur RTL. "Nous avons sur ce sujet une politique très ferme", a-t-elle indiqué, précisant qu'il s'agissait "essentiellement d'hommes" qui travaillaient dans les premier et second degrés.

"Un professeur, un adulte, un agent de l'administration au contact d'enfants, dès lors qu'il a été condamné pour des faits aussi graves que la pédophilie ou la pédopornographie, ne peut plus exercer au contact des enfants", a souligné la ministre.

Bientôt une meilleure transmission d'informations

Najat Vallaud-Belkacem a affirmé que le projet de loi annoncé en mai dernier pour améliorer la transmission d'informations entre la Justice et l'Education nationale serait "adopté d'ici peu". L'Education nationale a entrepris en outre d'examiner les casiers judiciaires de ses agents. "Nous allons expérimenter la chose dans une académie", a dit la ministre. La procédure va durer "à peu près un an" à raison de 3 000 dossiers par jour.

"La pédophilie est une affaire extrêmement grave qui détruit des vies et donc, le principe, c'est la transparence totale. Tous ceux qui pensent que l'on peut régler les choses en interne ou en faisant silence se trompent gravement", a-t-elle déclaré. "J'en attends autant de toute institution", a-t-elle ajouté, évoquant le scandale de pédophilie dans l'Eglise catholique.

La ministre de l\'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, en visite dans l\'école Jules-Verne de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le 7 mars 2016. 
La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, en visite dans l'école Jules-Verne de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le 7 mars 2016.  (TIEN TRAN / CITIZENSIDE / AFP)