Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Harcèlement scolaire : il faut rompre le silence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Noemya Grohan a été victime de harcèlement scolaire. Elle raconte son cauchemar dans un livre : "De la rage dans mon cartable".

Najat Vallaud-Belkacem a présenté son plan anti-harcèlement à l’école, vendredi 6 février dans un collège du 17e arrondissement, à Paris.

Parmi les mesures, prises par la ministre de l'Éducation : un numéro d'urgence beaucoup plus simple à retenir, une meilleure formation des enseignants et une mobilisation des médias. Pour la ministre de l’Éducation nationale, il faut briser le silence.

"Un cauchemar"

C'est également le message de Noemya Grohan, victime de harcèlement scolaire. À l'époque, la jeune fille est âgée de 12 ans, et n'ose pas avouer qu'elle se fait harceler au collège. Pourtant, l'enfant est le souffre-douleur de sa classe. "J'allais tous les matins à l'école avec la peur de me retrouver face à mes camarades et d'être confrontée aux insultes, aux brimades, aux surnoms dévalorisants", raconte la jeune femme.

Pendant quatre ans, elle vit "un enfer", "un cauchemar". Mais Noemy tente de faire face et camoufle ses problèmes derrière des sourires : "Le sourire permettait de cacher tout ce que je vivais au collège. C'était une sorte de façade".

Aujourd'hui, la jeune femme âgée de 27 ans, se rend dans des écoles afin de relater son expérience. Son message est clair : elle veut apprendre aux jeunes à en parler.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Najat Vallaud-Belkacem

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.