VIDEO. Des mesures pour aider les professeurs à enseigner les valeurs républicaines

La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, va annoncer des mesures jeudi 22 janvier pour remettre les valeurs de la République au premier plan dans les écoles.

France 2

Dans certaines écoles, il est difficile d'enseigner certains sujets. Quelques jours après les attentats, deux enseignants ont eu la même surprise : chez certains élèves, le discours avait changé.

"Les mêmes élèves, avec qui on avait pu échanger, sont venus vers moi en me disant qu'ils n'étaient pas d'accord. Ils ont parlé de la théorie du complot, que tout cela n'avait été qu'un montage. Le dialogue s'est rompu", témoigne Seta Kilndjian, professeur d'histoire géographie au collège Auguste Renoir à Marseille.

L'enseignant ne fait plus figure d'autorité

"L'école est censée développer chez les élèves un esprit critique et un esprit analytique. Or, sur des sujets simples, on n'y arrive pas", explique Fabrice Grenard, professeur d'histoire géographie au lycée Olympe de Gouges à Noisy-le-Sec. Pour ce professeur, l'enseignant ne fait plus figure d'autorité en matière d'histoire, car ce n'est plus par le cours que certains élèves s'informent.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre de l\'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, à Paris, le 5 janvier 2015.
La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, à Paris, le 5 janvier 2015. (AURÉLIEN MORISSARD / AFP)