Najat Vallaud-Belkacem n'est pas candidate à la direction du PS

Dans un entretien à "L'Obs", l'ex-ministre de l'Education nationale dit vouloir se concentrer sur les enjeux intellectuels via ses nouvelles activités de directrice de collection chez Fayard.

Najat Vallaud-Belkacem, ex-ministre de l\'Education, lors d\'un meeting de la section du Parti socialiste à Villeurbanne (Rhône), le 4 décembre 2017. 
Najat Vallaud-Belkacem, ex-ministre de l'Education, lors d'un meeting de la section du Parti socialiste à Villeurbanne (Rhône), le 4 décembre 2017.  (KONRAD K. / SIPA)

Elle "ne [veut] pas d'une vie réduite à la politique". Najat Vallaud-Belkacem annonce dans un entretien à paraître jeudi 4 janvier, dans L'Obs, qu'elle renonce à briguer la direction du Parti socialiste. Et ce en dépit des exhortations de certains cadres du parti, décimé par les revers électoraux de 2017 et les défections qui ont suivi.

L'ex-ministre de l'Education nationale, qui n'a plus de mandat électoral depuis son échec aux législatives de juin, dit vouloir se concentrer sur les enjeux intellectuels via ses nouvelles activités de directrice de collection de la maison d'édition Fayard. "L'avenir de la gauche dépasse de très loin la question de l'appareil socialiste", explique-t-elle. "Je sais que cela peut paraître étrange de ne pas céder à l'amicale pression de ses amis, (...) mais je veux vraiment réfléchir, travailler et comprendre d'autres mondes que le seul monde politique", ajoute Najat Vallaud-Belkacem.

Pour l'heure, seul Luc Carvounas, un ancien proche de Manuel Valls, s'est déclaré candidat au poste de premier secrétaire, qui devrait être intronisé à l'occasion d'un congrès en avril.