Cet article date de plus de trois ans.

Législatives : Tony Parker fait marche arrière sur son soutien à Najat Vallaud-Belkacem

Le joueur de basket dit regretter l'utilisation publique de son soutien par la candidate PS, ancienne ministre de l'Education nationale de François Hollande. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le basketteur, Tony Parker, et la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, le 21 juillet 2014. (PHILIPPE MERLE / AFP)

Tony Parker se rétracte. Mercredi 31 mai, le site de Najat Vallaud-Belkacem a annoncé le soutien du basketteur français à la candidate PS aux législatives dans la 6e circonscription du Rhône. "Najat, que je connais depuis longtemps, est ma candidate de cœur. Elle est la députée de Villeurbanne a besoin pour aller plus haut et jouer collectif. Je suis #teamnvb", assure Tony Parker dans cet article.

Problème : contacté par Le Progrès, celui-ci "n'est plus du tout sur cette longueur d'ondes", écrit le quotidien. Et semble bien rétropédaler. "J'aimerais clarifier la situation", explique le meneur des San Antonio Spurs. "Je connais personnellement Najat [Vallaud-Belkacem] depuis quinze ans. Elle m’a appelé hier pour me demander mon soutien pour les élections législatives. Il était 6 heures du matin à San Antonio et j’ai mal interprété sa demande." Tony Parker dit avoir pensé que "c'était une sollicitation personnelle, en aucun cas politique".

Je suis un professionnel du basket, mon sport, du sport, mais pas de politique.

Tony Parker

au "Progrès"

"Si j'avais eu connaissance de l'usage et de la diffusion du message de soutien, je m'y serais opposé. Je ne me suis jamais positionné politiquement, pourquoi je commencerais aujourd'hui ?", ajoute le basketteur. 

"S'agit-il réellement d'une incompréhension ? Ou Tony Parker a-t-il subi des pressions ?"

Dans l'entourage de l'ancienne ministre, c'est l'incompréhension. "J'ai été témoin des échanges", explique, mercredi soir, au Progrès, Didier Vullierme, suppléant de la candidate. "Et Tony Parker n'est pas quelqu'un qui semble avoir des difficultés de compréhension." Et ce dernier de s'interroger : "S'agit-il réellement d'une incompréhension ? Ou Tony Parker a-t-il subi des pressions ?" Najat Vallaud-Belkacem et Tony Parker ont finalement échangé mercredi soir. Selon l'entourage de la candidate, "Tony Parker explique qu'il n'avait pas mesuré l'ampleur médiatique que ce soutien allait prendre".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.