Modalités d'organisation du Congrès du PS : la requête de Delphine Batho rejetée par la justice

La députée socialiste des Deux-Sèvres Delphine Batho a vu sa requête en référé sur les modalités d'organisation du congrès du Parti socialiste être rejetée, jeudi, par le tribunal de grande instance de Paris.

La députée socialiste des Deux-Sèvres Delphine Batho, le 12 décembre 2017, à l\'Assemblée nationale.
La députée socialiste des Deux-Sèvres Delphine Batho, le 12 décembre 2017, à l'Assemblée nationale. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Le tribunal de grande instance de Paris a rejeté, jeudi 25 janvier, la requête de la députée PS des Deux-Sèvres Delphine Batho qui contestait en référé les modalités d'organisation du Congrès du Parti socialiste. L'ancienne ministre, candidate au poste de Premier secrétaire, reproche à son parti "les modifications statutaires" qui doivent être adoptées, samedi 27 janvier, à l'occasion du Conseil national.

Trop de parrainages demandés

Delphine Batho estime que l'obligation de "recueillir le soutien de 5% des membres du Conseil national", soit 16 parrainages, la privera "de la possibilité de concourir".

La députée avait donc assigné le Parti socialiste en référé, vendredi dernier, afin de suspendre la réunion statutaire du 27 janvier. Le congrès du PS aura lieu les 7 et 8 avril prochains à Aubervilliers.