DIRECT. Suivez le discours de Valls à l’université d’été du PS

Le Premier ministre s'exprime en clôture du traditionnel rendez-vous des socialistes à La Rochelle dans une ambiance qui s'annonce électrique.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Manuel Valls passe son grand oral lors de l'université d'été du PS. Depuis vendredi 29 août, la grande famille socialiste a rendez-vous à La Rochelle (Charente-Maritime). Tout juste sorti d'une grave crise gouvernementale et devant un parti divisé, le Premier ministre va prononcer, dimanche 31 août, un discours très attendu à gauche à l'issue de trois jours de débats.

Dans une interview donnée au Monde la semaine dernière, François Hollande avait exhorté les socialistes à "rester unis". Depuis, son gouvernement a volé en éclats, après les attaques d'Arnaud Montebourg et Benoît Hamon contre la politique économique fixée par l'exécutif. Résultat : un grand ménage, avec la composition d'un nouveau gouvernement purgé de son aile gauche et assumant une ligne sociale-libérale.

Les députés "frondeurs" n'ont guère apprécié, de leur côté, l'arrivée du banquier Emmanuel Macron à Bercy et la déclaration d’amour de Manuel Valls faite aux entreprises, mercredi 27 août, à l’occasion de l’université d’été du Medef.

Depuis, plus de 200 des 290 députés socialistes ont appelé, dans une tribune publiée jeudi 28 août dans Le Monde (article payant), au rassemblement derrière François Hollande, et demandent aux  "frondeurs" d'être "pleinement responsables de l'intérêt général de la gauche et du pays".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PS

20h14 :  "Aux universités d'été de la Rochelle, chacun est dans son rôle. Au gouvernement, l'action, au parti, le débat."Sur TF1, Najat Vallaud-Belkacem revient sur le week-end agité de la Rochelle.

19h33 :  "Quand on est social-libéral on déverrouille les 35 heures, quand on est social-démocrate, on garde les acquis sociaux, même si on veut les moderniser ici ou là, donc c'est pas tout à fait la même chose."Sur BFM-TV, Jean-Christophe Cambadélis a estimé que Manuel Valls "a fait un certain nombre de gestes" à l'université d'été du PS de nature à apaiser les députés frondeurs.

18h50 :  Bruno Le Roux, le patron des députés PS à l'Assemblée, ne panique pas après la fronde de cette semaine. Sur France Inter, il calme le jeu : "ne pas voter le budget, ce serait une faute politique. Il n'y aura pas de dissolution car il y aura une majorité sur tous les textes."

15h53 :  Manuel Valls a tenté dimanche, lors de la clôture de l'université d'été à La Rochelle, de convaincre la famille politique socialiste divisée. Voici un condensé de son discours, envolées comprises. 
PS / FRANCE TELEVISIONS

15h10 :  Manuel Valls a trouvé le moyen de retourner la salle, qui l'attendait de pied ferme à La Rochelle. Notre envoyé spécial Ilan Caro vous explique comment.


JEAN-PIERRE MULLER / AFP

14h47 :  Les trois quart des Français (76%) pensent que le PS peut imploser d'ici la prochaine élection présidentielle, selon un sondage ifop publié dans le Journal du Dimanche. Chez les sympathisants socialistes, ils sont 64% a estimer que leur parti peut éclater d'ici à 2017, contre 35% qui pensent le contraire. 

14h05 :  L'un de nos envoyés spéciaux à La Rochelle interroge les militants socialistes à la sortie du discours de Manuel Valls. Voici leurs réactions. 

13h53 :  Toujours des dires jamais d'actions ...

13h52 :  Enfin un politique qui parle vrai et des vrais problèmes. Valls, homme d'Etat, mais qui arrive trop tard pour Hollande. Quel gâchis !

13h51 :  Il nous prend pour des billes, je ne sais pas qui va croire ces bobards, mais certainement pas ceux qui triment et qui n'ont rien au bout, à part les impôts. Et les plus-values du peu d'investissement qu''ils ont pu faire dans leur pauvre vie.

13h51 :  "J'ai besoin de vous", a lancé Manuel Valls aux militants rassemblés à l'occasion de l'université du PS. Dans son discours de clôture, le Premier ministre a répondu à ses détracteurs, devant un public partagé entre huées et applaudissements. Voici quelques images.


(FRANCE 2)

13h24 : "Pour le moment le compte n'y est pas."

 Interrogé par BFM TV, Laurent Baumel, député socialiste frondeur, n'a pas été totalement convaincu par le discours de Manuel Valls à La Rochelle.

13h11 :  C'est quand même pas gagné pour Valls!

13h10 :  "Je ne lâche rien, je suis déterminé parce que je sais que c'est la bonne voie." A peine descendu de la tribune à La Rochelle, Manuel Valls assure le service après-vente de son discours.

13h06 :  Manuel Valls termine son discours par un appel aux militants socialistes : "J'ai besoin de vous!" Une musique assourdissante retentit, avant que la Marseillaise ne soit lancée. 

13h04 : "La gauche, celle qui gouverne, c'est avancer, réformer, progresser [...] la gauche, en France elle n'est pas de passage, elle n'est pas entrée au pouvoir par effraction, elle est là pour changer, pour répondre aux attentes des citoyens."

 "Il n'y a ni virage, ni tournant, il y a une ligne : celle de la vérité de la réforme et de l'efficacité", dit Manuel Valls qui cite François Mitterrand et Lionel Jospin. 

13h01 :  "C'est pour tous ces débats que j'aime les socialistes."

12h59 :  Cette salle a été préparée de main de maître par Cambadélis. Il a appris ceci chez les trotskistes.Par contre ici sa claque ce sont des permanents, des élus, des conseillers et non des militants et des syndicalistes. [...]

12h59 :  Valls est très courageux et compétent et nous devons le soutenir !

12h56 : "Soyons fiers de cette réforme, elle va s'appliquer partout, c'est la loi de la République."


A deux jours de la rentrée scolaire, Manuel Valls évoque les nouveaux rythmes scolaires et surtout "l'école, oui l'école notre priorité". Et de saluer Najat Valaud Belkacem, la nouvelle ministre de l'Education nationale à qui il offre une standing ovation. 

12h53 :  Pas convaincant sur son appel en faveur du Président, en tout cas pas convaincue pour ma part....

12h49 : "Nous devons le soutenir [François Hollande], particulièrement face à une droite inconséquente."
 Manuel Valls se lance dans un plaidoyer pour François Hollande : "Il mérite notre respect, notre affection, notre soutien." 

12h45 :  Il est très habile, courageux (il mouille sa chemise au sens propre et au sens figuré) , et montre qu'il a la carrure d'un homme politique engagé et responsable, mais cela suffira-t-il à rassembler les français pour l'intérêt "général" ????

12h44 :  A La Rochelle, Manuel Valls continue son discours test et a plutôt réussi "à retourner le PS", analyse Jean-Michel Apathie. 

12h37 :  Petit raté dans le discours de Manuel Valls, rapporté par notre journaliste dans la salle, alors que Manuel Valls aborde, d'un ton grave, l'antisémitisme, la haine raciale mais aussi la question des jeunes Français qui partent faire le jihad en Syrie. 

12h35 : "L'investissement est à un niveau trop bas en Europe"
 Manuel Valls aborde le volet européen de son discours. 

12h30 :  Selon notre envoyé spécial sur place il y a un millier de personnes dans la salle plénière où s'exprime Manuel Valls. 

12h30 :  Combien de personnes dans cette assemblée ?

12h28 :  "S'il y a une confrontation politique dans ce pays, s'il y a un débat à avoir c'est avec la droite, pas au sein du Parti socialiste [...] Si nous réduisons les déficits ce n'est pas parce que ce choix nous serait imposé, non c'est pour nous même."

12h26 : "Nous ne faisons pas de l'austérité et c'est ça qui fonde la différence entre la gauche et la droite et c'est ça qui fonde la différence entre ce qui se fait en France et ce qui se fait ailleurs en Europe." 

 "Soyons fiers de ce que nous engageons", martèle Manuel Valls, applaudi à La Rochelle.

12h25 :  On voit bien que la gauche doit désormais se scinder en un partie de gauche où les frondeurs ou autre extrême-gauche se rassembleraient un un parti social-démocrate (PSD) où se retrouveraient la gauche progressiste et éclairée face à la réalité de ce monde! [...] Vive un nouveau parti social démocrate! 

12h24 : Valls se permet de dire qu'il faut discuter échanger débattre, mais comment peut on le faire avec quelqu'un en face qui fait la sourde oreille!! Ils pensent tous qu'on a oublié tout ce qu'ils ont fait et dit. Aucune promesse n'a été tenue! Hollande est le nouveau Iznogoud! Il voulait être a la place de Sarko pour faire du Sarko!