Le PS en reconstruction

Olivier Faure a été officiellement investi ce samedi au PS, marquant le début d’une nouvelle ère pour le parti qui doit se remettre en ordre de marche et se reconstruire.

Voir la vidéo

Les socialistes sont désormais en ordre de marche. Olivier Faure a été officiellement investi ce samedi lors du Congrès à Aubervilliers qui a lieu tout le week-end. Si une nouvelle ère semble s’ouvrir, ses concurrents, beaux joueurs, lui souhaitent de réussir, mais lui envoient un petit message, à l’image du député européen, Emmanuel Maurel : "Si le PS n’est pas capable de parler d’une voix forte et claire au moment où toute la France est en ébullition, alors nous ne jouons pas notre rôle politique et social".

Remobiliser les militants

Pour d’autres, la priorité reste de remettre le parti sur pied et arrêter l’hémorragie des cadres et militants. "On aspire à tous à la renaissance, c’est un chemin exigeant, incertain, peut-être long, mais je crois que les militants ont envie de s’engager avec humilité, mais une infinie détermination", explique Boris Vallaud, député des Landes.
Certains militants qui ont essuyé les critiques veulent encore y croire : "Le PS ne peut pas mourir, car il est dans le cœur de tous ceux qui veulent le changement".
Olivier Faure fera son premier discours ce dimanche. Un discours officiel attendu pour savoir de quelle manière il a l’intention de remettre son parti en ordre de marche.

Le JT
Les autres sujets du JT
(STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)