DIRECT. Congrès du PS : les militants se prononcent sur la ligne du parti

Les adhérents du Parti socialiste sont appelés aux urnes, jeudi. Objectif : choisir entre quatre textes programmatiques, censés définir l'attitude du parti vis-à-vis de l'exécutif d'ici à 2017.

La fédération du PS dans le Cantal, le 9 octobre 2011 à Aurillac.
La fédération du PS dans le Cantal, le 9 octobre 2011 à Aurillac. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Objectif : définir l'attitude du PS vis-à-vis de l'exécutif d'ici à 2017. Les militants socialistes sont appelés à voter dans leurs sections, jeudi 21 mai, pour choisir l'une des quatre motions en lice, à quelques jours du congrès de Poitiers, qui se tiendra début juin.

 131 000 militants "actifs" invités à voter. Les adhérents sont invités à voter dans les 3 200 sections du parti, entre 17 heures et 22 heures, mais les résultats définitifs ne seront connus que vendredi en fin d'après-midi. De premières tendances pourraient émerger dans la nuit de jeudi à vendredi, indique-t-on au siège du PS.

Interrogations autour de la participation. "80 000 militants, ce sera satisfaisant, si on est à 70 000, ça sera raisonnable. En-dessous, ça risque d'être vraiment embêtant", commente sans illusion un responsable socialiste.

Quatre "motions" en lice. Quatre textes, proposant chacun une orientation politique sensiblement différente des autres, sont en compétition. La motion A rassemble l'actuelle direction du parti, et a le soutien de la quasi-totalité des ministres ainsi que du chef du gouvernement, Manuel Valls. L'ancienne numéro un du parti, Martine Aubry, qui a pourtant souvent critiqué le gouvernement depuis 2012, s'est également ralliée à cette motion. Sauf surprise, celle-ci devrait arriver en tête des votes, devant la motion B, celle des frondeurs, emmenés par le député Christian Paul, et soutenue par deux anciens ministres, Benoît Hamon et Aurélie Filippetti. 

Prochaine étape : le choix du premier secrétaire. Une fois ce vote des motions passé, les militants socialistes devront départager le 28 mai les premiers signataires des deux textes arrivés en tête : le vainqueur sera le premier secrétaire. Jean-Christophe Cambadélis, désigné à la tête du parti uniquement par son Conseil national au moment de l'exfiltration d'Harlem Désir vers le gouvernement, espère cette fois-ci recueillir l'approbation des militants.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PS

23h54 : Voici une carte des résultats dont nous disposons après le vote des fédérations socialistes sur les motions en vue du congrès de juin.

00h55 : Les frondeurs rassemblés autour de la motion B de Christian Paul ont raté leur coup. Ils avaient comme objectif de faire passer la direction sous la barre symbolique des 50%. Et du même coup, la forcer à composer avec eux avant le 28 mai, quand les premiers signataires des motions arrivées en tête s'affronteront pour la direction du parti.

23h43 : La direction du PS avait pourtant placé la barre d'un résultat satisfaisant à la seule majorité absolue. Cet objectif illustrait l'incertitude qui pesait sur le scrutin.

23h44 : La motion présentée par le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christiophe Cambadélis était donnée archi-favorite après le ralliement de l'ex-patronne du PS Martine Aubry, et celui de la plupart des ministres.

23h41 : La direction du Parti socialiste jouait sa crédibilité ce soir avec ce vote des militants sur le choix d'une ligne politique avant le congrès de Poitiers en juin. Elle a remporté son pari, selon ces résultats encore provisoires.

23h38 : "La majorité absolue est acquise" pour la motion menée par le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christiophe Cambadélis, selon un porte-parole du PS.

23h23 : Les résultats ne sont pas encore définitifs mais la motion présentée par le premier secrétaire du Parti socialiste arrive largement en tête du vote des militants ce soir. Elle dépasserait les 50%, selon Marie-Noëlle Lienemann, interrogée par BFMTV, représentante de l'aile gauche du PS. Celle proposée par les frondeurs serait en dessous des 30%.

00h56 : Des résultats locaux donnés sur Twitter confirment la tendance : une nette victoire de la motion du chef du PS soutenant le gouvernement sur celle présentée par les frondeurs.

23h09 : Le dépouillement continue après le vote des militants socialistes sur la ligne de leur parti face au gouvernement d'ici à 2017. Ils ont choisi entre quatre textes programmatiques avant le congrès du PS à Poitiers en juin. Un journaliste politique du JDD donne une estimation des résultats attendus au PS.

22h52 : Christian Paul, le responsable de la motion des frondeurs et de l'aile gauche, dénonce "des résistances à la transparence" dans le déroulement du scrutin des militants socialistes sur les motions. Libération se fait l'écho de ces "irrégularités".

01h00 : Ils montrent leurs nombrils en signe de protestation. Des militants socialistes partisans de la motion portée par les frondeurs, répondent ainsi à leur premier secrétaire, qui les appelle à voter pour son projet et leur demande d'"arrêter de se regarder le nombril".

19h58 : Les militants socialistes votent ce soir sur la ligne de leur parti. Ils choisissent entre quatre textes programmatiques avant le congrès du PS à Poitiers, en juin. Le débat fait rage entre les courants. Notre journaliste Julie Rasplus en rend compte depuis Lille.

19h57 : L'ex-patronne du PS, Martine Aubry, a souvent critiqué le gouvernement depuis 2012. La maire de Lille a pourtant apporté son soutien à la motion de l'actuel premier secrétaire, appuyée par presque tout l'exécutif. Depuis Lille où les militants votent, notre journaliste Julie Rasplus rapporte ses propos.

19h25 : Les adhérents du Parti socialiste sont appelés aux urnes ce soir. Ils choisissent entre quatre motions, A, B, C ou D, censées définir la ligne du PS vis-à-vis de l'exécutif d'ici à 2017. Notre journaliste Julie Rasplus suit les votes - et les débats - dans la fédération du Nord.

17h57 : Les militants socialistes ont commencé à voter pour désigner la motion qui dirigera le PS après le prochain congrès. A Hellemmes, notre journaliste recueille les avis des premiers votants.

17h16 : Au mépris, préférer répondre par l'humour ;) #JaimeMonNombril #JeVoteMotionB

17h16 : Ce matin, face à l'hémorragie dont le PS est victime dans ses rangs, Jean-Christophe Cambadélis a appelé les militants socialistes à "arrêter de se regarder le nombril". Comme l'explique Le Parisien, certains lui répondent en image sur les réseaux sociaux, alors que les socialistes votent ce soir pour désigner la motion qui dirigera le parti après le prochain congrès.

17h26 : Depuis quelques minutes, les militants socialistes peuvent voter, dans leurs fédérations respectives, pour désigner la motion qui décidera de la future direction du PS après le congrès qui se tiendra du 5 au 7 juin à Poitiers. Notre journaliste Julie Rasplus est dans la banlieue de Lille, où elle suit les opérations de vote dans une section socialiste. Suivez le déroulé du scrutin en direct sur francetv info.




(MAXPPP)

15h41 : Les militants socialistes votent, à partir de 17 heures, pour désigner la motion qui définira l'orientation politique du PS jusqu'à la fin 2017. Mais ce scrutin, et le congrès qui se tiendra du 5 au 7 juin à Poitiers, sont loin de générer un grand enthousiasme. Francetv info se penche sur les raisons qui expliquent le désintérêt pour cette grand-messe socialiste.




(PASCAL GUYOT / AFP)

13h33 : Depuis 2006, le nombre de militants encartés au Parti socialiste ne cesse de chuter. Alors que le vote sur les motions, prévu à partir de 17 heures, permettra de déterminer les effectifs du parti, notre journaliste Louis Boy revient sur cette hémorragie de militants à travers une infographie.


(FRANCETV INFO)

10h47 : François Hollande n'est plus un militant encarté. Le président de la République n'a pas renouvelé sa cotisation au PS, révèle Europe 1, ce qui l'empêchera de voter lors du congrès, le 21 mai. Premier secrétaire durant onze ans, le chef de l'Etat veut montrer qu'il est ainsi "le président de tous les Français", souligne l'Elysée, cité par la journaliste Caroline Roux.

(MAXPPP)