Congrès du PS : les frondeurs veulent se faire entendre

Semaine décisive pour le Parti socialiste. Les 100 000 adhérents voteront jeudi 21 mai pour choisir le programme du parti. Une occasion que les frondeurs ne veulent pas rater. Les explications de France 3.

FRANCE 3

Depuis des semaines, les frondeurs préparent le congrès du Parti socialiste qui aura lieu du 5 au 7 juin prochain. France 3 a pu les rencontrer lors d'une réunion dans un club de jazz parisien où ils étaient venus de toute la France. "Nous sommes dans ce congrès la motion qui porte une critique lucide, étayée par les renoncements, les revirements qui ont pu marquer les trois premières années de ce quinquennat", explique à la foule Laurent Baumel, député d'Indre-et-Loire. Ces membres veulent "changer le PS" alors que jeudi 21 mai, les militants seront appelés à voter la motion du parti.

A leur tête, le député de la Nièvre, Christian Paul, qui brigue le poste de premier secrétaire. "Il faut que ce parti retrouve une assise populaire", témoigne l'un deux. Tous ensemble, ils évoquent le terme de "reconquête". Un prolongement logique après les démonstrations de force des frondeurs, comme à La Rochelle en juillet 2014. Ils avaient même été soutenus l'espace d'un jour par Christiane Taubira.

Gagner avec leurs idées

Autre coup de force à leur palmarès : le refus de voter la loi Macron et le 49-3 dégainé par le Premier ministre. Malgré cela, ils refusent le statut d'opposants et disent vouloir faire gagner la gauche avec leurs idées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Christian Paul le 16 Septembre 2014, à l\'Assemblée nationale 
Christian Paul le 16 Septembre 2014, à l'Assemblée nationale  (CITIZENSIDE / AURÉLIEN MORISSARD / AFP)