Cet article date de plus de six ans.

Arnaud Montebourg met à mal l'unité affichée par les socialistes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Arnaud Montebourg met à mal l'unité affichée par les socialistes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La critique de la politique gouvernementale par l'ancien ministre socialiste n'a pas plu aux cadres du parti, qui voulaient afficher l'unité lors de ce congrès à Poitiers.

Même quand il n'est pas là, Arnaud Montebourg est sur le chemin de Manuel Valls. L'ancien ministre a signé dans le JDD de ce 7 juin une tribune avec l'homme d'affaire Matthieu Pigasse qui n'est pas tendre avec la politique gouvernementale. Selon eux, elle "a rallié en deux mois de pouvoir les exigences destructrices de l'austérité", et "répand la colère, le dépit, la violence chez des millions de nos concitoyens".

Le poids du pouvoir

Une position qui a fait réagir l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault. "Ça a dû être une souffrance pour lui d'être plus de deux ans dans le gouvernement, parce qu'être en désaccord à ce point-là et rester, tout ça est étrange" a souri le prédécesseur de Manuel Valls. Ce dernier a fustigé "ceux qui au fond n'ont plus accepté de gouverner. Parce que gouverner c'est difficile. C'est faire des choix".  Les propos de Montebourg ont en tout cas trouvé une oreille attentive auprès des frondeurs et d’une partie des militants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Congrès du PS

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.