ADP : gauche et droite ensemble dans un meeting contre sa privatisation

Les opposants à la privatisation d'Aéroports de Paris se donnent les chances de recueillir les millions de signatures nécessaires pour l'organisation d'un référendum. Gauche et droite étaient réunies mercredi 19 juin à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

France 3

Communistes, socialistes, Insoumis et Républicains sont assis côte à côte mercredi 19 juin dans une salle de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Une situation inhabituelle, "historique" même pour le député LFI Éric Coquerel. Ce premier meeting lance la campagne du référendum contre la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP). 4,7 millions de signatures sont nécessaires pour aboutir à une consultation.

D'autres meetings en vue

Pour les parlementaires, hors de question de vendre ce bijou de famille. "On ne vend pas la sécurité de la nation à des fonds de pension", clame Fabien Roussel, patron du PCF. Depuis la semaine dernière, le site officiel a été lancé, mais les bogues sont récurrents. Gauche et droite ont déjà prévu de se réunir à nouveau dans les prochaines semaines afin d'organiser d'autres meetings en commun.

Le JT
Les autres sujets du JT
Assemblée générale des Aéroports de Paris, à Paris, le 20 mai 2019.
Assemblée générale des Aéroports de Paris, à Paris, le 20 mai 2019. (ERIC PIERMONT / AFP)