Cet article date de plus de cinq ans.

Pour François Fillon, "la CGT a compris la faiblesse" du président

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
Pour François Fillon, "la CGT a compris la faiblesse" du président
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'ancien Premier ministre et candidat à la primaire de la droite et du centre est l'invité du journal de 20h.

Il a vécu la colère sociale en 2010, quand il portait la réforme des retraites. Aujourd'hui dans l'opposition, l'ancien Premier ministre François Fillon voit le gouvernement socialiste faire face aux manifestations, grèves et blocages. Concernant la loi Travail, il estime qu'"il n'y a plus grand chose dedans, mais son retrait serait une catastrophe". Pour le candidat à la primaire de la droite et du centre, c'est François Hollande qui incarne "la cause des difficultés du gouvernement", parce qu'il a été "élu sur une imposture, une posture politique très à gauche qui ne correspond pas à ce qu'il fait aujourd'hui".

L'exception de l'article 2

François Fillon estime que le président actuel n'a "jamais pris véritablement les décisions qu'imposaient les difficultés", et cite les cas de Notre-Dame-des-Landes et des débordements en marge de Nuit Debout. Il considère que François Hollande "a donné le sentiment d'un président faible, et la CGT a compris cette faiblesse".
Sur le contenu de la loi Travail, le membre des Républicains pense que l'article 2, qui revoit les accords d'entreprise "est la seule chose qui reste bonne dans ce projet de loi".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.