Pologne : Varsovie menacée par Bruxelles après de nouvelles réformes judiciaires controversées

La Pologne est dans le viseur de Bruxelles après l'adoption de réformes controversées qui remettent en cause l'indépendance du système judiciaire. L’État de droit est menacé selon la commission européenne qui menace de sanctions inédites. 

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La même foule depuis cinq jours devant le palais présidentiel à Varsovie (Pologne). Des milliers de manifestants scandent "non aux réformes judiciaires" et réclament des tribunaux libres. Ils dénoncent quatre réformes qui placent sous tutelle du gouvernement les présidents des tribunaux, les juges de la cour constitutionnelle et maintenant les juges de la Cour suprême. Une violation des valeurs européennes aux yeux de la Commission qui change de ton aujourd'hui.

Un vote à l'unanimité

"Ces lois vont abolir ce qui restait de l'indépendance de la justice et mettre le système sous le plein pouvoir du gouvernement" estime Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne. Bruxelles menace de déclencher la procédure qui pourrait priver la Pologne de ses droits de vote au sein des 28. Varsovie dénonce une ingérence. La procédure de la Commission européenne en dit long sur les tensions entre Varsovie et ses partenaires. Elle devra toutefois être votée à l'unanimité des autres chefs d'État. Il y a fort à parier que les alliés fidèles à la Pologne, à l'image de la Hongrie, s'y opposeront.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'hôtel de ville de Vienne, en Autriche, le 22 mars 2012.
L'hôtel de ville de Vienne, en Autriche, le 22 mars 2012. (DANIEL KALKER / DPA / AFP)