Pierre Moscovici juge avoir été "l'homme fort du gouvernement précédent"

L'ancien ministre de l'Economie, qui a quitté le gouvernement le 31 mars, l'a confié à une journaliste du "Point". Et en a profité pour égratigner Arnaud Montebourg.

Pierre Moscovici, alors ministre de l\'Economie, le 6 mars 2014 à Paris.
Pierre Moscovici, alors ministre de l'Economie, le 6 mars 2014 à Paris. (FABRICE COFFRINI / AFP)

"L'air de rien, j'ai été l'homme fort du gouvernement précédent." Dans un article publié dans Le Point (réservé aux abonnés) sorti jeudi 7 août, Pierre Moscovici revient sur son poids au sein du gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Et l'ancien ministre de l'Economie (de mai 2012 à mars 2014) ne doute pas de son influence passée. Pour lui, son statut d'homme fort est "une vérité objective".

L'ancien ministre, qui brigue aujourd'hui un siège de commissaire européen, évoque également dans l'article sa future situation. Il indique être actuellement dans le flou , même si un portefeuille chargé de la Relance, de la Croissance et de l'Investissement est parfois évoqué.

"Montebourg était le ministre du verbe"

Lorsque la journaliste du magazine lui demande s'il pourrait devenir le Montebourg de la Commission, Moscovici ne résiste pas à glisser une pique envers son ancien collègue : "C'est le risque. Il faut éviter que ce portefeuille soit une coquille vide." Et de continuer : "Vous avez deux Montebourg : le Montebourg du Redressement productif, c'était le ministre du verbe. Mais le Montebourg d'aujourd'hui, c'est le ministre de l'Economie pour le meilleur et pour le pire...". L'intéressé appréciera.