Vidéo Corse : "Ce qui se passe" sur place "est l'exemple à suivre", pour Philippe Poutou, candidat du NPA à la présidentielle

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l'élection présidentielle, était l'invité du 8h30 franceinfo samedi.

"Ce qui se passe en Corse, pour nous, c'est l'exemple à suivre", a déclaré Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l'élection présidentielle, samedi 19 mars sur franceinfo. "Quand ça pète, c'est comme cela que le gouvernement tremble, et c'est comme cela que le pouvoir se rend compte qu'il est allé trop loin." La visite du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, pour apaiser les tensions sur l'île, s'est achevée vendredi. Le mot "autonomie" est écrit noir sur blanc dans le compte rendu de ses échanges avec le président du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni.

"Ce monde-là, il faut le combattre"

"Nous, on est dans la continuité de ce que faisait le camarade Alain Krivine [le fondateur de la Ligue communiste révolutionnaire, ancêtre du NPA, décédé le 12 mars], dans la continuité de ce que fait Olivier Besancenot [ancien candidat du NPA à la présidentielle], on est là et on dit 'oui, ce monde-là, il faut le combattre'", a-t-il aussi déclaré.

"Dans une société qui est pourrie comme celle d'aujourd'hui, dans une société où il y a des milliardaires en même temps qu'il y a des gens précaires, dans une société où Macron se permet d'expliquer qu'il va falloir travailler plus longtemps alors que la plupart des gens qui ont 60 ans sont déjà au chômage ou usés par le travail, quand on a un cynisme comme ça, quand on a un discours violent comme ça, on a aucun scrupule à dire, effectivement, que la révolte est légitime", a-t-il insisté. "Si la redistribution ne se fait pas il va falloir l'imposer", a assené Philippe Poutou.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.