Cet article date de plus de quatre ans.

Présidentielle : Philippe Poutou, le candidat qui ne veut pas être président

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Présidentielle : Philippe Poutou, le candidat qui ne veut pas être président
Article rédigé par
France Télévisions

Il y a cinq ans, il était déjà là et avait déjà fait forte impression. Philippe Poutou a aussi été celui qui s'est révélé lors du dernier débat. Une équipe de France 3 est partie sur le terrain avec lui.

À sa sortie du train, Philippe Poutou a le pas pressé, mais il prend le temps de savourer sa nouvelle notoriété. Depuis le débat télévisé, il ne peut plus mettre un pied dehors, sans multiplier les photos avec les passants. À Lyon, le candidat du NPA avait rendez-vous avec des travailleurs qui assurent la médiation dans les transports en commun. Ces salariés précaires revendiquent un meilleur statut. Ici, Philippe Poutou peut compter sur la sympathie des salariés, pas forcément sur leur vote. "Dans le dernier débat, je l'ai trouvé vraiment courageux, après, je voterai plutôt utile, comme Mélenchon", confie l'un d'entre eux à France 3.

2 000 militants dans toute la France

Dans cette course à la présidentielle, Philippe Poutou s'appuie sur un petit noyau de militants. Ils ne sont que 2 000 dans toute la France, principalement jeunes, et convaincus que leur avenir passe par un changement politique radical. "Grâce à lui, on pourra avoir le pouvoir pour nous, et pas pour les riches, le patronat", explique une militante. À la tribune, Philippe Poutou met en garde contre le vote utile et assume de ne pas vouloir gouverner. En 2012, le leader du NPA n'avait recueilli qu'1% des voix, cette fois, il espère doubler, voire tripler son score.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Philippe Poutou

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.