Cet article date de plus d'un an.

Parti communiste : Fabien Roussel en bonne voie pour être réélu à la tête du parti après une large victoire dans un vote interne

Les communistes étaient appelés à voter de vendredi à dimanche pour désigner le texte stratégique qui formera la base du prochain congrès du parti à Marseille en avril.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le secrétaire national du Parti communiste français Fabien Roussel lors d'un meeting à Nantes (Loire-Atlantique), le 21 mars 2022. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

Il est le grand favori à sa succession. Fabien Roussel est en bonne voie pour être reconduit à la tête du Parti communiste (PCF) après la large victoire, dimanche 29 janvier, du texte d'orientation pro-Roussel qui formera la base du prochaine congrès du parti en avril. Le texte de ses partisans a obtenu près de 82% des suffrages des 29 898 votants, sur 42 237 militants à jour de cotisation inscrits.

Les communistes étaient appelés à voter de vendredi à dimanche pour désigner le texte stratégique qui formera la base du prochain congrès du parti à Marseille en avril. Fabien Roussel s'est félicité, dans une vidéo diffusée sur Twitter, d'un "choix clair, massif, fort, déterminé sur une orientation qui s'inscrit dans la poursuite du travail engagé ensemble depuis quatre ans".

Faire sortir le parti de l'ombre de La France insoumise

Le candidat PCF à la présidentielle de 2022 (2,3%) juge la coalition de gauche Nupes limitée pour conquérir le pouvoir et entend poursuivre sur sa ligne "identitaire", souhaitant faire sortir le parti de l'ombre de La France insoumise. Il continue aussi de vouloir promouvoir "la valeur travail", un discours qui suscite beaucoup de polémiques à gauche.

D'ici au congrès va avoir lieu une phase d'amendement du texte vainqueur, en février et mars dans les sections, puis les fédérations communistes du pays. Le congrès national du parti aura lieu à Marseille du 7 au 9 avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.