Politique : la motion de censure déposée par la Nupes rejetée à l'Assemblée nationale

Publié
Politique : la motion de censure déposée par la Nupes rejetée à l'Assemblée nationale
France 2
Article rédigé par
C.Méral, C.Motte, T.Maillet, G.Pinol, Z.Berkous, G.Bensoussan, L.Harper, L.Michel - France 2
France Télévisions

Lundi 11 juillet, à l'Assemblée nationale, les députés se sont prononcés sur la motion de censure déposée par la Nupes. Votée par 146 députés seulement, elle a été rejetée.

Lundi 11 juillet, c'était le chahut des grands jours à l'Assemblée nationale. Les députés de la Nupes ont donné de la voix lors de la motion de censure qu'ils ont déposé. La France insoumise (LFI) a attaqué la Première ministre, Élisabeth Borne, sur sa légitimité. "Vous êtes à cette fonction une anomalie démocratique", a ainsi déclaré Mathilde Panot, la présidente du groupe Nupes-LFI à l'Assemblée nationale. 

"La motion de posture a remplacé la motion de censure"

Élisabeth Borne a rendu coup pour coup. "L'avenir en commun a été remplacé par l'invective en commun. La motion de posture a remplacé la motion de censure", a-t-elle déclaré. La Nupes veut apparaître comme la réelle opposition face au Rassemblement national (RN) qui, lui, s'est abstenu. Les socialistes dénoncent une lune de miel entre le RN et le gouvernement. Le parti rétorque qu'il ne souhaite aucun rapprochement avec l'exécutif. Sans surprise, la motion de censure a été rejetée, votée par seulement 146 députés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.