Dissolution de l'Assemblée nationale : à Paris, des centaines de militants de gauche appellent à "une union de la gauche"

Des militants de partis de gauche et de simples citoyens se sont réunis après les élections européennes, avec le RN en tête et l'annonce de la dissolution de l'Assemblée.
Article rédigé par Benjamin Illy
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des manifestants à Paris, place de la République, pour protester après la victoire du RN aux élections européennes et la dissolution de l'Assemblée annoncée par Emmanuel Macron. (ARNAUD FINISTRE / AFP)

Un rassemblement spontané s'est tenu dimanche 9 juin au soir place de la République à Paris, a constaté un reporter de franceinfo sur place, avec plusieurs centaines de militants de gauche après le score élevé réalisé par le RN aux élections européennes et l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par Emmanuel Macron.

Matthieu, un militant d'Europe Ecologie-Les Verts, se "sent totalement démuni avec le fascisme à 30%". "On est là pour réclamer une union de la gauche". Pour lui "la dissolution annoncée par Emmanuel Macron est une catastrophe". Il y a selon ce militant "une stratégie gouvernementale qui est extrêmement dangereuse de vouloir faire monter le fascisme pour ensuite se représenter derrière en disant : regardez, l'extrême droite ne sait pas gouverner".

Un autre jeune homme, qui dit ne pas être militant pour un parti, déplore "qu'on ne retienne pas grand-chose de l'Histoire". "Il faut montrer qu'on est là, j'en ai marre de raser les murs", ajoute-t-il. "On a trois semaines pour faire barrage à l'extrême droite, je ne veux pas grandir dans cette France-là", enchaîne une jeune femme, pendant que la foule scande "unité, unité".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.