Gouvernement : Elisabeth Borne doit s'entretenir avec Emmanuel Macron pour évoquer le remaniement

La cheffe du gouvernement s'est entretenue cette semaine avec les chefs de file des principales forces politiques.

Elisabeth Borne et Emmanuel Macron, le 18 juin 2022 à Suresnes (Hauts-de-Seine).
Elisabeth Borne et Emmanuel Macron, le 18 juin 2022 à Suresnes (Hauts-de-Seine). (GONZALO FUENTES / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Casse-tête assuré. Elisabeth Borne a rendez-vous, vendredi 1er juillet, avec le président de la République pour lui présenter les conclusions des entretiens conduits cette semaine avec les chefs de file des forces politiques, d'Aurore Bergé lundi pour le groupe Renaissance à Mathilde Panot pour le groupe LFI jeudi soir. Au menu de ce vendredi, selon la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire, la "composition d'un nouveau gouvernement d'action" et d'une "feuille de route" comme l'avait demandé Emmanuel Macron, rentré jeudi soir des sommets du G7 en Allemagne et de l'Otan en Espagne. Ce direct est maintenant terminé.

"Aucun signalement" concernant Coquerel, selon Bompard. Manuel Bompard l'a de nouveau assuré au micro de Public Sénat : "aucun témoignage, signalement" n'a été à ce jour "adressé" au comité contre les violences sexuelles de La France insoumise concernant des comportements inappropriés d'Eric Coquerel. Le nouveau président de la commission des finances de l'Assemblée nationale est "l'objet d'attaques (...) sur son comportement avec les femmes" depuis "plusieurs semaines". Mais le député LFI des Bouches-du-Rhône insiste aussi : "S'il y avait plusieurs témoignages circonstanciés, crédibles et sérieux, comme c'est manifestement le cas dans l'affaire Damien Abad, oui. (...) Mais pour l'instant, ces deux choses n'ont aucun rapport." 

Stanislas Guerini passe le relais. Dans une interview au Figaro, le délégué général de Renaissance annonce sa volonté de "passer le relais" à la tête du parti présidentiel. Nommé ministre de la Fonction publique en mai, le député de Paris explique vouloir "être pleinement consacré" à ses missions au sein du gouvernement, mais n'a pas donné de calendrier pour son départ. 

Christian Jacob quitte la présidence des Républicains. L'ancien député de Seine-et-Marne, qui n'a pas brigué de nouveau mandat à l'Assemblée, avait annoncé son souhait de quitter ses fonctions au sein de LR le 21 juin. Il sera remplacé à partir de lundi par la numéro 2 du parti Annie Genevard, comme le prévoient les statuts de LR.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #POLITIQUE

18h16 : Le nouveau gouvernement d'Elisabeth Borne est attendu sous peu mais les incertitudes planent sur le calendrier et l'ampleur du remaniement. Notre journaliste Margaux Duguet vous raconte le casse-tête de l'exécutif, entre l'affaire Abad, d'éventuelles "prises de guerre" et la nécessité de remplacer les ministres battues aux élections.

Elisabeth Borne et Emmanuel Macron lors des commémorations du 18-Juin 1940, le 18 juin 2022, à Suresnes (Hauts-de-Seine).  (GONZALO FUENTES / AFP)

(GONZALO FUENTES / AFP)

17h57 : La journaliste Rokhaya Diallo a évoqué, sans les préciser, des faits reprochés par plusieurs femmes à Eric Coquerel, député LFI fraîchement élu à la tête de la commission des finances de l'Assemblée nationale. Franceinfo vous résume la polémique qui a forcé les instances de La France insoumise à réagir. Le député LFI de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel, le 3 mai 2022 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP) (BERTRAND GUAY / AFP)

17h55 : Le remaniement gouvernemental, prévu en début de semaine prochaine, interviendra potentiellement dès lundi, a appris franceinfo de sources concordantes. Il sera suivi d'un Conseil des ministres dans la foulée.

16h24 : .@ChJacob77 : « J'ai toujours veillé à défendre nos valeurs, notre raison d'être et l'histoire de notre Mouvement qui puise ses racines dans l'histoire de la Vème République. »

📩 https://t.co/6X0d5bfZUo https://t.co/05LR456crf

17h35 : "J'ai toujours veillé à défendre nos valeurs, notre raison d'être et l'histoire de notre mouvement qui puise ses racines dans l'histoire de la Ve République."

"Au moment où je quitte comme prévu mes fonctions de président de notre mouvement, je dois vous dire que j’ai été fier de servir Les Républicains", écrit Christian Jacob aux militants LR sur le site de son parti. "Soyez assurés que je resterai un militant engagé parmi vous."

14h57 : Lors de l'élection du président de la commission des finances qui a eu lieu hier, le député centriste de la Marne, Charles de Courson, a retiré sa candidature. France 3 Grand Est revient sur cette décision. Élu depuis 1993 à la 5e circonscription de la Marne, Charles de Courson est membre du parti Les Centristes (PATRICK KOVARIK / AFP)

14h51 : Filloniste, ancienne prof de français et bien ancrée dans la direction politique de LR... Pour en savoir un peu plus sur Annie Genevard, députée de la 5e circonscription du Doubs, voici un portrait signé France 3 Franche-Comté. Annie Genevard, députée Les Républicains dans le Doubs. (MAXPPP)

14h40 : Côté Les Républicains, Christian Jacob quitte la présidence du parti. En attendant l'automne, où un successeur devrait être désigné, c'est Annie Genevard qui assure l'intérim à la tête du parti. Christian Jacob à l'issue de son entretien avec Emmanuel Macron, le 21 juin 2022 au palais de l'Elysée, à Paris. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP) (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)

14h44 : Pour rappel, la Première ministre doit tenir son discours de politique générale mercredi, devant les députés fraîchement élus. Elisabeth Borne, le 29 juin 2022, à Paris. (JULIEN DE ROSA / AFP) (JULIEN DE ROSA / AFP)

14h35 : Emmanuel Macron et Elisabeth Borne se rencontrent à nouveau aujourd'hui. La Première ministre doit présenter au président les conclusions des rendez-vous qu'elle a conduits cette semaine avec les différents chefs des partis politiques. Au menu, selon la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire, la "composition d'un nouveau gouvernement d'action" et d'une "feuille de route" comme l'avait demandé le chef de l'Etat, rentré hier soir des sommets du G7 en Allemagne et de l'Otan en Espagne.

14h10 : Il est 14 heures. Voici les principaux titres de l'actualité :

Christian Jacob quitte la présidence du parti Les Républicains. C'est Annie Genevard qui assure son intérim.

Au moins 18 personnes ont été tuées par une frappe dans la région d'Odessa. Une attaque qualifiée "d'inhumaine et cynique" par Berlin.


#GREVE Plusieurs aéroports français, dont Roissy et Orly, sont touchés ce week-end par de nouvelles grèves pour les salaires, avec des annulations et des possibles retards prévus de vols.

Le ministère de l'Education nationale a lancé une enquête administrative après la fuite des sujets d'histoire-géographie et de sciences du brevet. Des sujets de secours sont utilisés aujourd'hui.

C'est bientôt l'heure du grand départ.La 109e édition du Tour de France débutera dans deux heures à Copenhague (Danemark), avec un contre-la-montre. Un enthousiasme énorme a accompagné les 176 coureurs du peloton.

12h02 : Le bureau national du Parti socialiste a choisi de suspendre les socialistes dissidents qui se sont présentés aux élections législatives malgré l'accord conclu de la Nupes. Quatre candidats sont par exemple concernés dans le Périgord, rapporte France Bleu.

10h35 : Au total, le Conseil constitutionnel dit avoir été saisi de 91 recours contre les résultats des élections législatives (la liste est disponible à cette adresse). Ces recours seront jugés "dans les meilleurs délais, après une procédure contradictoire", précise le communiqué.

07h51 : Le Figaro revient ce matin sur l'élection du député LFI Eric Coquerel à la tête de la commission des finances de l'Assemblée nationale. L'élu "a cherché à rassurer en promettant qu'il ne mènera pas de 'chasse aux sorcières'", écrit le quotidien.