Assemblée nationale : "Nous ne ferons pas de majorité avec le RN ou LFI", réaffirme le député Renaissance Sylvain Maillard

Emmanuel Macron avait de son côté déjà écarté l'entrée du Rassemblement national et de La France insoumise dans le futur gouvernement, estimant que "ces formations ne s'inscrivent pas comme des partis de gouvernement".

Le député Sylvain Maillard, porte-parole du groupe Renaissance à l\'Assemblée nationale, le 20 juin 2022, au Palais-Bourbon.
Le député Sylvain Maillard, porte-parole du groupe Renaissance à l'Assemblée nationale, le 20 juin 2022, au Palais-Bourbon. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"C'est une ligne claire : nous ne ferons pas de majorité avec le RN ou LFI", a martelé sur franceinfo dimanche 3 juillet, Sylvain Maillard, député Renaissance. "Nous ne voulons travailler ni avec l'un, ni avec l'autre", insiste-t-il. Emmanuel Macron avait de son côté déjà écarté l'entrée au gouvernement du Rassemblement national et La France insoumise. "Ces formations ne s'inscrivent pas comme des partis de gouvernement", avait-il estimé le 25 juin dans un entretien à l'AFP. Ce direct est maintenant terminé. 

Dernières heures avant le remaniement. Emmanuel Macron et Elisabeth Borne s'apprêtent à remanier le gouvernement, un exercice de funambule devant tenir compte des nouveaux équilibres à l'Assemblée. La Première ministre annoncera la composition du nouveau gouvernement en début de semaine, a appris vendredi 1er juillet franceinfo de sources concordantes. Il interviendra potentiellement dès lundi et sera suivi d'un conseil des ministres dans la foulée, près de trois semaines après le dernier présidé par Emmanuel Macron.

 Damien Abad "doit avoir le temps de pouvoir assurer sa défense". Prisca Thevenot, députée Renaissance des Hauts-de-Seine et porte-parole du mouvement présidentiel, a estimé samedi que le ministre des Solidarités, Damien Abad, "doit avoir le temps de pouvoir assurer sa défense" et s'y "consacrer pleinement". Une enquête a été ouverte mardi pour tentative de viol visant le ministre après qu'une plainte a été déposée.

La nomination d'Eric Coquerel à la présidence de la commission des finances continue de faire des vagues. La journaliste Rokhaya Diallo a évoqué jeudi, sans les préciser, des faits reprochés par plusieurs femmes au député La France insoumise, fraîchement élu à la tête de la commission des finances de l'Assemblée nationale. Mais le comité contre les violences sexuelles de LFI assure n'avoir reçu "aucun signalement". De son côté, Eric Coquerel a évoqué des "rumeurs infondées" dans une tribune au Journal du dimanche.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #POLITIQUE

23h01 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'oeil aux principaux titres de l'actualité.

• Le bilan de la fusillade dans un centre commercial de la capitale danoise s'élève à "plusieurs morts et plusieurs blessés", selon la police danoise, qui a interpellé un suspect, "un Danois âgé de 22 ans".

L'armée ukrainienne annonce son retrait de la ville-clé de Lyssytchansk, dans l'est du pays. Cette ville était la clé pour la prise du Donbass, région convoitée depuis des années par la Russie. Voilà ce qu'il faut retenir des combats de la journée.

Est-ce le jour J pour le remaniement ? Emmanuel Macron et Elisabeth Borne devraient avoir fini de peaufiner la nouvelle équipe dans les prochaines heures. Vous retrouverez dans cet article les périlleux équilibres qu'ils doivent respecter.

Le Néerlandais Dylan Groenewegen s'est imposé au sprint à Sonderborg, pour l'épilogue du triptyque danois de la Grande Boucle. Il devance Wout van Aert, certes maillot jaune, mais deuxième de l'étape pour le troisième jour de suite.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

21h28 : Les députés LR ont arrêté trois priorités pour le projet de loi pouvoir d'achat et fixé leurs "lignes rouges", en faisant la "condition" pour envisager de voter le texte. A savoir : le carburant à 1,50 euro le litre, la revalorisation du travail et la baisse de la CSG pour les retraités..., énumère le patron du groupe LR dans l'hémicycle, Olivier Marleix.

18h53 : Sur Franceinfo, le maire LR de Toulouse Jean-Luc Moudenc appelle à "bâtir des convergences" avec la majorité présidentielle, alors que le remaniement est dans les cartons. Une déclaration qui n'a pas échappé à France 3 Occitanie, qui relève aussi que l'élu avait signé une tribune, en compagnie de 19 élus locaux du parti, appelant à ce qu'il ne se "recroqueville [pas] sur son groupe parlementaire" mais qu'il revienne à son "inspiration originelle, celle de l'unité et de l'ouverture".

18h09 : 18 heures et des briquettes, faisons le point sur l'actualité de ce dimanche soir.

L'effondrement du glacier de la Marmolada, dans les Alpes italiennes, a fait au moins six morts et huit blessés, selon un bilan encore provisoire.

La France Insoumise confirme s'être emparée du signalement visant son député Eric Coquerel, accusé d'agression sexuelle par une militante du parti pour des faits remontant à 2014. On vous résume ce que l'on sait de cette affaire.

Le remaniement, c'est pour bientôt (demain matin, selon toute vraisemblance). On vous détaille dans cet article les conditions de l'exercice d'équilibriste auquel doivent se livrer Elisabeth Borne et Emmanuel Macron.

Le Néerlandais Dylan Groenewegen s'est imposé au sprint à Sonderborg, pour l'épilogue du triptyque danois de la Grande Boucle. Il devance Wout van Aert, certes maillot jaune, mais deuxième de l'étape pour le troisième jour de suite.

17h44 : Les amateurs de politique ont préparé des réserves de pop-corn pour le remaniement qui aura lieu demain, selon toute vraisemblance. Dans cet article, nous vous rappelons les conditions de l'exercice d'équilibriste auquel doivent s'astreindre Emmanuel Macron et Elisabeth Borne.




(MAXPPP)

16h19 : Bon, comme le CoquerelGate éclate enfin, je me permets d'apporter ma pierre. J'étais présent à cette soirée. Je suis arrivé à la boite dans la même voiture que Coquerel et Sophie Tissier. J'ai été témoin de tout ce qu'elle décrit. Je confirme sa version. https://t.co/VpkJVpscXB

16h18 : Témoin direct, j'étais dans la voiture du campus à la discothèque de Grenoble à la soirée de fin Estivales de 2014 avec Sophie, Eric Coquerel et qq autres personnes, puis à la soirée en boîte. J'ai vu et j'appuie le témoignage de @sophietissier23 https://t.co/gLtrzPwnat

16h17 : Je suis une des témoins à qui Sophie Tissier a envoyé le JDD pour confirmer sa version des faits sur cette soirée de 2014. Je contredis sa version et répète n’avoir pas vu un tel comportement chez Éric Coquerel que ce soit lors de cette soirée ou lors d événements militants. https://t.co/io3KLAfSy1

15h16 : @Fabien_Roussel : "Si demain il y avait un gouvernement d'union nationale qui mettait à l'ordre du jour un tel niveau d'ambition de reconstruction de notre pays, nous sommes totalement disposés à travailler dans cet esprit-là." #QuestionsPol https://t.co/OCAFEPHjxz

15h16 : Il n'y aura vraisemblablement pas de communistes dans le nouveau gouvernement, qui doit être annoncé en début de semaine. "Je n'ai pas été contacté, et je n'ai pas appris que des communistes aient été contactés. Mais ça ne me surprend pas", a affirmé Fabien Roussel sur France Inter, ce midi. Le secrétaire national du PCF n'a pas non plus fermé la porte à un gouvernement d'union nationale dans les mois et années à venir.

14h33 : Sophie Tissier ressent du « dégoût » et de la « colère » suite aux propos d’Éric Coquerel - qui rejette ses accusations. « Il ment » me dit-elle. @BFMTV

14h32 : Le député Eric Coquerel est mis en cause pour son "comportement avec les femmes", alors qu'un signalement vient d'être adressé à La France insoumise, via le comité de suivi contre les violences sexistes du parti. L'autrice de ce signalement, Sophie Tissier, a maintenu sa version des faits après l'interview du cadre LFI sur BFM TV.

14h11 : 💉😷 Le projet de loi sanitaire n'inclut pas le retour du #PasseVaccinal indique @YaelBRAUNPIVET, présidente de l'Assemblée nationale.📺 @letellier_ftv #dimpol https://t.co/O0zUioaD3I

14h10 : 🪙🛒⛽️ @YaelBRAUNPIVET, présidente de l'Assemblée nationale table sur l'adoption du projet de loi pouvoir d'achat au plus tard début août, pour que les mesures s'appliquent dès la rentrée.📺 @letellier_ftv #dimpol https://t.co/FkFuqlxkJz

14h09 : Invitée de France 3 ce midi, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, a livré quelques précisions sur les deux textes législatifs majeurs de cet été, à savoir le projet de loi pouvoir d'achat et le projet de loi sanitaire. Elle espère aussi ouvrir le chantier de la réforme des institutions à la rentrée.

14h06 : Selon Matignon, sollicité par France Télévisions, le remaniement gouvernemental aura lieu "plutôt demain matin". Ce midi, sur LCI, la présidente du groupe Renaissance (ex-LREM), Aurore Bergé, avait avancé qu'il interviendrait "dans les prochaines heures".


13h03 : Le remaniement aura-t-il lieu "dans les prochaines heures" ? C'est ce que vient d'affirmer Aurore Bergé, présidente du groupe Renaissance (ex-LREM), sur LCI. Sollicité par franceinfo, Matignon ne confirme pas cette annonce de la cadre macroniste.

12h16 : "Je nie ce qui pourrait s'apparenter à des gestes déplacés, de drague agressive. Il y aura des témoins qui contrediront ces gestes déplacés. Je conteste cette version des faits."

Le député LFI réagit au signalement de Sophie Tissier, qui a saisi le comité contre les violences sexuelles du parti. "C’est une forme d’agression qui doit être dénoncée car cela entre dans le continuum des violences envers les femmes", a expliqué cette figure des "gilets jaunes". Sur BFM TV, Eric Coquerel n'exclut pas de porter plainte pour diffamation.

12h16 : Sur BFM TV, Eric Coquerel se défend des accusations portées contre lui par la militante féministe Rokhaya Diallo, qui lui reproche son "comportement avec les femmes". "Je n'ai jamais commis ces comportements", assure le nouveau président de la commission des finances.

10h39 : "Entre un président de la commission des finances responsable des Républicains et un militant d'extrême gauche, moi, ma main n'aurait pas tremblé s'agissant de ce choix-là" @J_Bardella dans #LeGrandRDV sur #Europe1 https://t.co/trTrXMiPnF

10h38 : Le président du RN, Jordan Bardella, estime quant à lui sur Europe 1 qu'il y a eu "un accord tacite entre les différents partis politiques pour écarter le RN" à la tête de la commission des finances, l'un des feuilletons politiques de la semaine.

10h34 : 🗣 "C'est une ligne claire : nous ne ferons pas de majorité avec le RN ou LFI”, assure le porte-parole de Renaissance à l’Assemblée, qui défend les votes pour les vice-présidences RN. “L’ensemble des forces politiques doivent être représentées dans les grandes fonctions.” https://t.co/grR6X6Nm6f

10h32 : Le député Renaissance (ex-LREM) Sylvain Maillard a également balayé la possibilité de gouverner avec La France insoumise et le Rassemblement national, renvoyés dos-à-dos par l'exécutif. Il s'est aussi défendu d'avoir participé à l'institutionnalisation du RN à l'Assemblée nationale.

10h27 : 🗣 Damien Abad doit-il rester au gouvernement ? ➡️ "Ce n'est pas à moi d’établir la liste des ministres”, dit Sylvain Maillard. “Si un calendrier judiciaire s’inscrit à l’intérieur, ça rend difficile l’action d’un ministre. Nous avons besoin de ministres solides.” https://t.co/9vqAoFFNIg

10h31 : Le remaniement du gouvernement pourrait intervenir demain. Visé par une enquête pour "tentative de viol", Damien Abad fera-t-il partie du futur exécutif ? "Si un calendrier judiciaire s’inscrit à l’intérieur, ça rend difficile l’action d’un ministre", estime Sylvain Maillard, porte-parole du groupe Renaissance (ex-LREM) à l'Assemblée nationale.