Un Français sur deux approuve le gel de prestations sociales

En revanche, le gel des pensions de retraites ne convainc que 29% des personnes interrogées par BVA pour i-Télé et "Le Parisien".

Le Premier ministre Manuel Valls, le 17 avril 2014 à Matignon (Paris). 
Le Premier ministre Manuel Valls, le 17 avril 2014 à Matignon (Paris).  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Les Français sont plutôt favorables au plan d'économies du gouvernement détaillées mercredi 16 avril par Manuel Valls. Selon un sondage* BVA pour i-Télé et Le Parisien publié samedi 19, un Français sur deux approuve notamment le gel des prestations sociales. 

Quelque 50% des personnes interrogées se disent "convaincues" par les annonces du Premier ministre, détaillées lors de son passage au journal de 20 heures de France 2. 

Dans le détail, la mesure qui recueille le plus d'assentiment est "la réduction du nombre de fonctionnaires [sauf dans l'éducation nationale, la sécurité et la justice]" : 73% des sondés approuvent, contre 24% (3% ne se prononcent pas).

Seul le gel des pensions de retraites ne convainc pas

Trois autres mesures recueillent un appui plus modeste: ainsi, 59% des sondés sont favorables à "la baisse des dépenses de l'assurance maladie" contre 38% opposés ; 57% des sondés sont partisans du "gel du salaire des fonctionnaires" contre 41% opposés ; 51% des sondés appuient un "gel des prestations sociales (allocation familiales, allocations logement...)" contre 47% qui le rejettent. En revanche, le gel des pensions de retraites ne convainc que 29% des sondés.

Le gouvernement entend réaliser 50 milliards d'économies entre 2015 et 2017 afin de réduire les déficits, conformément aux engagements européens, et de financer la baisse additionnelle du coût du travail prévue par le "Pacte de responsabilité et de solidarité".

* Sondage réalisé par Internet les 17 et 18 avril auprès d'un échantillon de 983 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, établi selon la méthode des quotas.