Taïwan : Jean-Luc Mélenchon crée des tensions au sein de la Nupes

Publié
Taïwan : Jean-Luc Mélenchon crée des tensions au sein de la Nupes
France 3
Article rédigé par
C. Méral, A. Peyrout, N. Lachaud - France 3
France Télévisions

Les prises de position du leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, sur les tensions autour de Taïwan et son soutien à la Chine sont loin de faire l'unanimité du côté des socialistes et des écologistes.

Samedi 6 août, la Chine continue de montrer ses muscles face à Taïwan. Avions et navires de guerre sont engagés autour de la province rebelle. C’est la réponse de Pékin à la visite de la chef des députés américains, Nancy Pelosi, sur l’île. Ce déplacement suscite aussi la controverse en France, dans le camp de la Nupes. Mercredi 3 août, dans son blog, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé cette visite qu’il considère comme une "provocation". 

"Il n’y a qu’une seule Chine"

"Il n’y a qu’une seule Chine (...). Taïwan est une composante à part entière de la Chine", a affirmé le chef de file des Insoumis. Une déclaration saluée par l’ambassade de Chine à Paris, jeudi 4 août. Les alliés de la France insoumise, les écologistes et les socialistes, ont pris leur distance. La majorité présidentielle a également critiqué la position de Jean-Luc Mélenchon. Cette polémique révèle des conceptions radicalement différentes au sein de la Nupes en matière de politique étrangère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.