Législatives 2022 : qui sont les nouveaux visages de la Nupes qui entrent au palais Bourbon ?

Publié Mis à jour
Assemblée nationale : qui sont les nouveaux visages de la Nupes qui entrent au palais Bourbon ?
Article rédigé par
D.Schlienger, C.Motte, France 3 Ile-de-France, Polynésie la 1ère, E.Noël - France 2
France Télévisions

La Nupes affiche de nouveaux visages au lendemain du second tour des élections législatives, lundi 20 juin. Ils sont nombreux, issus de l’alliance des gauches, à entrer pour la première fois à l’Assemblée nationale. 

La Nupes, l'alliance des gauches, rassemble 133 députés au lendemain du second tour des élections législatives, lundi 20 juin. C'est beaucoup, mais c'est loin de la majorité qui était l'objectif de Jean-Luc Mélenchon. Il ne sera donc pas Premier ministre… Alors qui sont les nouveaux visages de cette alliance inédite entre les partis de gauche ? Certains sont connus, d'autres moins. C’est le cas de Rachel Keke. La syndicaliste et femme de chambre de profession est élue pour la première fois. Des militants de la société civile, des écrivains essayistes, des figures rompues à la politique : les visages à l’Assemblée sont aussi variés que les tendances politiques au sein de la Nupes. 

Manuel Bompard en chef de file

Certains viendront de loin comme l’étudiant indépendantiste Tematai Le Gayic. À 21 ans, il est le plus jeune député jamais élu dans l’histoire de la Ve République. D'autres, comme Aymeric Caron, ont défendu une forme de radicalité sur les plateaux de télévision. Cette fois, ils rentrent de plain-pied pour faire de la politique. Avec Jean-Luc Mélenchon désormais en retrait de l’Assemblée, ce sera à son héritier, Manuel Bompard, d’emmener ces nouveaux députés au sein de l’hémicycle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.