Notre-Dame-des-Landes : quinze projets agricoles déposés par les zadistes jugés "éligibles"

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, a annoncé qu'un nouveau comité de pilotage est prévu, sans en préciser le calendrier.

Des agneaux dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 19 janvier 2018.
Des agneaux dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 19 janvier 2018. (LOIC VENANCE / AFP)

Près de la moitié des projets retenus. Sur 29 projets agricoles déposés par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), quinze ont d'ores et déjà été jugés "éligibles" à la signature de conventions d'occupation précaire (COP). C'est ce qu'a annoncé, lundi 14 mai, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert.

"La signature de ces prochaines COP constitue une réelle avancée pour le retour à l'Etat de droit", s'est félicité le ministre, accompagné de la préfète de région Nicole Klein. Il a rappelé que "ceux qui ne portent pas de projet n'ont rien à faire sur le site et devront partir" et a assuré aux élus locaux que "les trois routes départementales bloquées seront totalement libres d'accès".

Un nouveau comité de pilotage prévu

"Nous avons encore besoin de temps pour continuer à examiner" les dossiers, a ajouté le ministre à l'issue d'un comité de pilotage à la préfecture de Nantes. Deux raisons expliquent ce délai : soit des dossiers incomplets, soit des conflits d'usage avec d'autres exploitations agricoles. Au total, 39 dossiers ont été présentés dont 25 sont purement agricoles. Stéphane Travert a annoncé qu'un nouveau comité de pilotage est prévu, sans en préciser le calendrier.

In fine, que va devenir la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ? Franceinfo a interrogé des zadistes qui ont déposé un dossier. Parmi eux Lucas, titulaire d'un BTS production horticole et d'une licence professionnelle en agriculture biologique, présent sur la ZAD depuis cinq ans et demi. Il a imaginé un projet d'activité céréalière pour une "transformation brassicole" avec une attention particulière pour le respect de l'environnement.