Notre-Dame-des-Landes : paisible manifestation dans la ZAD entre deux affrontements

Qu'importe les expulsions réalisées cette semaine à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, plus de 3 000 personnes se sont rassemblées sur le site dimanche 15 avril. Ils défendent un mode de vie.

Voir la vidéo
France 3

Dimanche 15 avril a commencé avec le bruit des grenades et l'odeur des bombes lacrymogènes dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Pendant deux heures ce matin, près de 300 individus armés de multiples projectiles ont tenté de forcer les barrages des gendarmes. Un affrontement qui laissait craindre le pire pour le grand rassemblement de l'après-midi. Finalement, c'est dans une ambiance champêtre et familiale que plus de 3 000 personnes ont pu converger vers le cœur de la ZAD en soutien à tous ceux qui ont été expulsés cette semaine.

Les zadistes n'abdiquent pas

Symboliquement, une structure en bois a été reconstruite et installée dans une clairière sous les applaudissements. "Ça montre quelque part qu'ils auront beau faire, on est là et on va continuer de résister", explique un homme au micro de France 3 alors que la journée s'est achevée par de nouvelles tensions entre forces de l'ordre et manifestants armés et violents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des zadistes font face aux gendarmes à Notre-Dame-des-Landes, le 12 avril.
Des zadistes font face aux gendarmes à Notre-Dame-des-Landes, le 12 avril. (FRED TANNEAU / AFP)