Cet article date de plus de cinq ans.

Notre-Dame-des-Landes : les zadistes resteront jusqu'au bout

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Notre-Dame-des-Landes : les zadistes resteront jusqu'au bout
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La justice a ordonné l'expulsion des occupants du site, mais les derniers irréductibles ne partiront pas facilement. France 3 a rencontré l'un d'eux.

Hier, lundi 25 janvier, le tribunal de Nantes (Loire-Atlantique) a rendu sa décision : les onze familles et les quatre agriculteurs qui occupent encore le site de Notre-Dame-des-Landes doivent quitter les lieux.

Au lieu-dit des Fosses noires, en plein milieu de la Zone à défendre (ZAD), la lutte dure depuis neuf ans. Ici, on ne veut pas du futur aéroport. Mickaël, ancien ouvrier venu de l'Est de la France, s'est installé avec quelques amis il y a cinq ans.

"Jusqu'à aller en prison"

Le zadiste continue à vivre comme si la décision de la justice n'avait pas été prononcée. Il se fiche des menaces. "On vit ici et on va continuer à vivre ici", déclare-t-il à France 3. Jusqu'à quand ? "Jusqu'à aller en prison. On reste jusqu'à ce qu'ils viennent nous chercher", martèle-t-il. Les derniers occupants espèrent qu'un nouveau recours puisse leur permettre de rester encore un peu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.