Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement veut mettre fin au dossier

Cinquante ans que la polémique dure et ne débouche sur aucune mesure définitive. Le Premier ministre l’a affirmé, il veut mettre un terme au dossier Notre-Dame-des-Landes, quitte à déplaire.

France 2

Edouard Philippe l’a affirmé sur France 2. Il veut une sortie rapide du dossier Notre-Dame-des-Landes. Deux scénarios possibles : construire un nouvel aéroport dans une zone protégée à 20 km de Nantes. Ou alors réaménager l’aéroport actuel de Nantes-Atlantique. Cette dernière solution serait la moins coûteuse, entre 415 et 545 millions d’euros, moitié moins que le projet Notre-Dame-des-Landes.

Les limites du réaménagement

Plus économique, plus respectueux de l’environnement, le réaménagement pose cependant deux problèmes importants. Il nécessiterait une fermeture de l’aéroport d’au moins neuf semaines d'une part. D'autre part, il ne mettrait pas fin aux nuisances sonores que subissent les riverains d’un aéroport situé seulement à 5 kilomètres du centre-ville de Nantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JACQUES DEMARTHON / AFP)