Notre-Dame-des-Landes : fin des affrontements entre zadistes et forces de l’ordre, le démontage des barricades se poursuit

Les gendarmes et les zadistes se disputent le rond-point "la Saulce" sur la D81, au cœur de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), a constaté mardi franceinfo.

Des affrontements entre zadistes et gendarmes à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 15 avril 2018.
Des affrontements entre zadistes et gendarmes à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 15 avril 2018. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

La situation se calme à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Les affrontements entre zadistes et forces de l'ordre sur la ZAD de Notre-Dames-des-Landes (Loire-Atlantique) ont pris fin mardi 17 avril vers 10h30, a constaté le journaliste de franceinfo sur place. Les équipes de gendarmerie mobile poursuivent le démontage des barricades construites par les zadistes. Une tranchée est également en train d’être rebouchée.

Lieu stratégique

Des affrontements ont éclaté vers 8h au niveau d'un rond-point stratégique, "la Saulce" sur la D81, au coeur de la ZAD. Plusieurs dizaines de zadistes ont jété des pierres sur la centaine de gendarmes présents qui ont répliqué avec des grenades lacrymogènes assourdissantes. 

L'opération d'expulsion des occupants illégaux de la ZAD, qui mobilise 2 500 gendarmes et a commencé le lundi 9 avril. Trois personnes ont été condamnés lundi par le tribunal correctionnel de Nantes à des peine de 5 ou 6 mois de prison avec sursi pour "violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique".

Pendant son interview télévisée de dimanche, Emmanuel Macron a rappelé que "l'ordre républicain doit être respecté" sur la ZAD.