VIDEO. "On ne s'emballe pas" : à Notre-Dame-des-Landes, les opposants au projet d'aéroport attendent beaucoup du nouveau gouvernement

Une médiation va être ouverte sur le dossier d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Sur place, quel est l'état d'esprit ? Reportage de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Opération séduction après des mois de tension. La ZAD (zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ouvre ses portes dimanche 21 mai. Le secteur est occupé depuis deux ans pour s'opposer à la construction de l'aéroport. En une semaine, le gouvernement a multiplié les gestes d'apaisement avec l'arrivée de Nicolas Hulot au ministère de l'Écologie et la nomination d'un médiateur.

Une centaine de militants encore sur place

Des visiteurs, opposés au projet, reprennent espoir. Les travaux n'ont pas commencé. Une centaine de militants habitent toujours sur ces terres. Mais eux restent prudents. "On ne s'emballe pas, on n'a pas peur, on attend de voir ce qui se passera vraiment et on réfléchira collectivement", explique cet homme. Emmanuel Macron se donne six mois pour trancher ce dossier explosif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation d\'agriculteurs à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), contre le projet d\'aéroport, le 10 novembre 2016. 
Manifestation d'agriculteurs à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), contre le projet d'aéroport, le 10 novembre 2016.  (DAMIEN MEYER / AFP)