NDDL : la guerre de positions s'installe

Les expulsions à Notre-Dame-des-Landes sont terminées mais les autorités redoutent un regain de violence.

Voir la vidéo
France 3

Les ordres de dispersion fusent pour la énième fois sur la ZAD, vendredi 13 avril. Au cinquième jour des opérations et alors que les expulsions sont achevées, les gendarmes mobiles ont tenté de déblayer les accès principaux. Mais les zadistes ne cessent de reconstruire les barricades.

Opération de police judiciaire

Altercations, échauffourées et quatre interpellations entre autres pour outrage et rébellion ont eu lieu ces dernières heures. Plus loin, dans cette ferme, les gendarmes ont également mené une opération de police judiciaire après des tirs de fusée mardi en direction de leur hélicoptère. Au même moment, la préfète de Loire-Atlantique invitait les zadistes à remplir individuellement leur projet agricole sur un formulaire. En fin de matinée, les gendarmes se sont retirés laissant derrière eux un monticule de cartouches lacrymogènes rassemblées par les zadistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes équipés d\'un drone, pendant l\'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, le 11 avril 2018.
Des gendarmes équipés d'un drone, pendant l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, le 11 avril 2018. (MAXPPP)